Agevillage

Rapport sur l'accessibilité d'Internet aux personnes handicapées

Vers une labellisation des sites Internet : Conçu pour tous !


Partager :

Ce rapport demandé à Julien Perben sur l’accessibilité de l’internet / intranet auxpersonnes handicapées a été remis à Marie-Thérèse Boisseau, secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées, et Henri Plagnol, secrétaire d'Etat à la Réforme de l’Etat, le 20 janvier 2004.Selon le rapport, Internet et les nouvelles technologie sont aujourd'hui un facteur d’intégration pour chacun, valide ou handicapé.Sur des plans divers – social, culturel, professionnel – l’accès aux réseaux doit tenir compte des personnes qui ont besoin d’être aidées matériellement, financièrement, humainement, et qui doivent pouvoir bénéficier des techniques d’information.

Les difficultés des personnes handicapées

  • l’utilisation des appareils eux-mêmes est souvent difficile
  • l’ergonomie des sites, est à revoir, car leur complication représente trop souvent des freins à la lecture ou à l’accès.
  • Compenser les handicaps

  • par la création d’un organisme indépendant, ayant pour objet le conseil et la formation des personnes handicapées, en matière de nouvelles technologies.
  • Intégration de cet organisme aux futures maisons départementales du handicap, pour le choix des matériels spécialisés, de la formation, du suivi technique, de la diffusion de notions auprès des techniciens concernés
  • création d'un fonds pour faciliter l’emploi des personnes handicapées dans le secteur public . En effet, l'AGEPFIPH : Association pour la gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées n’est compétente que dans le secteur privé.
  • vers un label sur l'accessibilité des sites nommé "Conçu pour tous" :accès aisé, meilleure lisibilité, basés sur quelques règles simples (nombre raisonnable de liens, d’animations...), et ce y compris pour les 5 500 sites publics recensés par l’Agence de développement de l’administration électronique (ADAE).
  • pour un "plan de communication solide", pour accompagner les dispositions légales ou réglementaires et contribuer à "faire évoluer les mentalités sur l’accès à l’internet".


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -