Agevillage

Financements

L'Adehpa interpelle les Pouvoirs Publics


Partager :

Dans son communiqué du 3mars, l’Adhepa estime que « l’essentiel n’est pas de se protéger contre une nouvelle canicule mais de répondre au défi qu’a mis en lumière la canicule de 2003 : mieux accompagner les personnes âgées fragilisées »Quatre mois avant l’été et à l’occasion de la parution du rapport de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale, l’Association des directeurs d’établisssement d’hébergement pour personnes âgées dresse un bilan de la réalité 6 moisaprès la canicule de l’été dernier et rappelle les perspectives.L’Association juge que l’obligation faite de climatiser une pièce dans les maisons de retraite n’est pas réaliste. Elle précise que cette mesure n’a pas été concertée avec les professionnels, n’est accompagnée d’aucun financementet ne constitue pas la vraie réponse.Son Président, Pascal Champvert, demande aux directeurs de répondre au questionnaire des DDASS sur les besoins en climatisation en rappelant les besoins en personnel de chaque établissement.« Les rapports de l’IGAS, du Sénat et de l’Assemblée Nationale rejoignent l’analyse des professionnels sur le manque de personnel. » Rappelant que 250 000 emplois sont nécessaires pour que la France se hisse au niveau de l’Allemagne et que la réforme de solidarité pour les personnes dépendantes n’en prévoit que 15000, Pascal Champvert, demande aux Pouvoirs publics de « réaliser le plan prévu sur 2 ans (2004-2005)et d’entamer les nécessaires concertations sur lesefforts budgéatires à engager à partir de 2006.ContactsAnne Marie Paul – Agnès Lafargue01 55 12 17 29



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -