Agevillage

Recensement

L'enquête visant l'échantillon 2004 est arrivée à son terme


Partager :

L'INSEE a annoncé, mercredi 10 mars la fin de la première enquête du recensement annuel et partiel, concernant 8.093 communes et 14% des personnes vivant en France, soit 8,5 millions de personnes.

Mercredi 10 mars, a eu lieu la fin de la première enquête du recensement annuel et partiel, concernant 8.093 communes et 8,5 millions de personnes. Ce nouveau mode de calcul remplace l'ancien recensement exhaustif organisé tous les huit ou neuf ans. Depuis le 15 janvier (le 29 janvier à La Réunion), quelque 18.000 agents ont distribué une "feuille de logement" et un "bulletin individuel" aux personnes de l'échantillon 2004. "A partir du mois de mars, le recensement entre dans la phase du traitement des questionnaires", indique l'institut précisant qu'"une fois collectés par les communes, les questionnaires sont transmis à chaque direction régionale de l'INSEE".Dès le début de l'année 2005, l'INSEE produira "de premiers résultats statistiques au niveau de la France et des régions". "Parmi les communes concernés, deux n'ont pas réalisé l'enquête de recensement" , Montreuil et Sevran (Seine-Saint-Denis). Un petit nombre de communes, dont Montreuil, avaient demandé un report des opérations, jugeant trop faible la dotation qui leur était attribuée pour préparer et réaliser l'enquête et pas assez fiables les critères retenus pour le sondage.Les recenseurs devaient couvrir cette année 20% des communes de moins de10.000 habitants. La même opération se répétera tous les ans à pareille époque. Fin 2008 donc, l'ensemble des habitants de toutes les communes de moins de 10.000 habitants (environ 36.000) auront été recensés (l'année de recensement pour chaque petite ville figure sur le site insee.fr).Dans chacune des villes de plus de 10.000 habitants, c'est un échantillon de 8% des logements qui devait recevoir en 2004 la visite de l'agent-recenseur. D'ici à 2008 toujours, 40% des logements des grandes villes auront ainsi été "enquêtés".L'INSEE entend recenser en cinq ans environ 42,5 millions de personnes (70%de la population).D'un coût de 30 millions d'euros par an, le nouveau recensement entend fournir aux élus des données récentes et régulières pour anticiper les besoins en équipements collectifs.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -