Agevillage

En direct du MEDEC

Un certain débat autour de la canicule


Partager :

Dans le cadre de la journée dedémarche qualité en faveur des personnes âgées organisée par le MEDEC, une table ronde autour de "l'après canicule" a été vivement menée par le docteur Marc Bonnel.Devant une salle comble, les intervenants ne se sont pas contentés de faire l'état des lieux de la crise de la canicule, ils sont allés plus loin dans la démarche avec un véritable débat de société.

Dans le vif du sujet

Recevant presque en direct le rapport de l'institut médico-légal de Paris, le débat est entré tout de suite dans le vif du sujet : isolement des personnes âgées, défaillance structurelle ...Le professeur Françoise Forette, présidente de la SFGG (société française de gériatrie), refuse d'accuser les familles, et préconise un « maillage de la population ». Il faut créer « un réseau au plus proche de la personne âgée ».« Comment privilégier le lien intergénérationnel dans notre société de plus en plus individualiste ? » s'interroge Françoise ForettePascal Champvert, représentant les directeurs d'établissement (Adehpa), rappelle le « coup de projecteur sur les déficits structurels qu'a révélé la crise de la canicule ». Cet été a été le révélateur d'une crise de l'insuffisance d'accompagnement de la personne âgée en France. Le président de l'Adehpa demande des propositions concrêtes pour les établissements : son fameux plan Marshall avec la demande de création de 250 000 emplois en établissements.Même constat dans les services d'aide à domicile : « Il y a un énorme problème de manque d'aides-soignants à domicile » explique Christiane Martel, présidente de l'Unassad.L'Unassad propose qu'en période de crise, les services d'aide à domicile aient l'obligation de prendre contact plusieurs fois par jour avec toute personne dont elles ont la charge.« Nous souhaitons aussi être les pôles référents en appui avec les CCAS. » explique Christiane Martel.Le professeur Franco ne peut s'empêcher de rappeler les chiffres dramatiques qui le laissent encore amer : 15 000 morts en France, 3 000 en Espagne, 3 000 en Allemagne, 500 au Danemark. Une telle différence est inadmissible et révèle bien « le problème sociétal actuel ». Et d'expliquer que si il n'y a plus de budget, ni d'argent pour payer les 250 000 emplois ou les infrastructures nécessaires, que faire ? quelles solutions ? descendre dans la rue avec une pancarte n'avancera à rien dans un pays où l'approche communautaire n'existe pas.Les intervenants sont unanimes : Le réseau social n'existe pas et il est fondamental.Reste à savoir comment y pallier ?Il convient d'abord de veiller à ce que la personne âgée conserve sa place dans la socité en tant que citoyen à part entière. La demande a été faite à Jacques Chirac de considérer l'âge et le handicap comme des discriminations au même titre que la racisme dans le projet de loi pour lutter contre l'exclusion.

A venir : les recommandations de la SFGG en cas de canicule

Dans les semaines qui viennent, un certain nombre de recommandations pratiques et médicales sera publié et diffusé auprès des professionnels. Ces recommandations visant à lutter contre les coups de chaleur, la déshydratation, le choc thermique en cas de forte chaleur ont été soumises aux différentes instances officielles (ministère de la Santé, DGS, conseil de l'ordre des médecins, ...) et seront publiées vers le mois de mai.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -