Agevillage

DomicileBilan sur les services d'aide

7000 services et 3000 personnes interrogées


Partager :

Des personnes âgées d’une moyenne de 82 ans sont aidées par un personnel constitué à 99% de femmes pour la plupart peu qualifiées telles sont les grandes lignes de deux résultats d’enquête sur les services d’aides aux personnes (Sapad), l’un sur les bénéficiaires ( personnes âgées, personnes handicapées et les familles) l’autre sur les personnels publiés par la DREES.

Nature et volume des aides reçues (Enquête réalisé en mai 2000)

  • Les personnes âgées qui font appel aux Sapad :- bénéficient, pour 6/10ème d’entre elles de la participation financière d’un ou plusieurs organismes pour le paiement partiel ou global des heures qui leur sont dispensées. Pour 25%, la prise en charge est assurée simultanément par deux organismes : le plus souvent, par leur caisse de retraite ou leur caisse de retraite complémentaire.- sont physiquement autonomes pour les 2/3, bien qu'âgées pour les 3/4 agées de plus de 75 ans. Plus de la moitié sont des femmes vivant seules à leur domicile et 25% éprouvent des difficultés à sortir seules.- reçoivent pour la quasi-totalité un soutien pour les tâches ménagères. Pour 66% de ces bénéficiaires, l'aide apportée concerne exclusivement ce type de tâches ; tandis que seules 30% reçoivent une aide pour accomplir certains gestes de la vie quotidienne, dans l’ordre suivant : courses 25%), préparation des repas (9%) toilette / habillage (7%), lever / coucher (5%), se nourrir (3,5%). L’aide aux actes essentiels de la vie ne concerne que 15% des bénéficiares âgés.
  • Le volume hebdomadaire est en moyenne de 5,5 heures. 25% des bénéficiaires font appel au Sapad pour 2 h 30. Pour 10%, il est d’environ 12 heures : 6 heures pour les personnes qui ont des difficultés à sortir seules, 16 heures pour les personnes plus lourdement dépendantes.
  • L’aide apportée par les services ne concerne qu’une partie des difficultés déclarées par les personnes qui y font appel. En moyenne les personnes interrogées déclarent 5,5 incapacités ; un quart d’entre elles en déclarent au moins 9 et les intervenantes des services à domicile réalisent en moyenne 1,6 activité auprès de chaque bénéficiaire âgé.
  • Activité et personnel des services (enquête réalisée en septembre 1999)

    Les 210 000 intervenants (194 000 aides à domicile et 5500 techniciennes d’intervention sociale et familiale –TISF) dispensent de l’aide auprès des familles ayant des jeunes enfants, des personnes handicapées mais les personnes âgées constituent 80% de la clientèle Les aides à domiciles :- ne sont diplômées que pour 18% d’entre elles. La moitié n’a bénéficié d’aucune formation à l’exercice de leur métier. Néanmoins 23 % a reçu une formation bien que non diplômante. Les TISF, sont diplômées pour 85% d’entre elles ;- sont plus âgées (42 ans) que l’ensemble des actives (40 ans). Il est à noter que bien que les effectifs aient doublé entre 1995 et 1999, peu de jeunes ont été recrutées ;- exercent leur activité à temps partiel au sein d’un même service : pour les trois quart le nombre d’heures effectuées n’a pas dépassé 105 heures. Le nombre d’heures le plus important est effectué par des intervenantes à la fois dans le cadre prestataire et dans le cadre mandataire.Toutefois, il est probable qu’elle travaillent parallèlement pour plusieurs organismes ou dans le cadre de gré à gré.Etudes et résultats n° 296 - mars 2004Etudes et résultats n° 297 - mars 2004



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -