Agevillage

Les petites unités de vie interpellent la DGAS

Réseaux, partenariats, coordination


Partager :

250 personnes avaient rejoint la journée des petites unités de vie le 16 mars à l’Ecole Nationale de la Chimie à Paris. La DGAS, direction de l’action sociale, avait proposé à cette occasion un projet de décret sur la place des petites unités de vie dans le cadre de la loi du 2 janvier 2002.Les interrogations posées :
  • Les petites unités de vie doivent-elles devenir EHPAD et entrer dans la réforme de la tarification (convention tripartite…) ?
  • Comment assurer des soins dans ces domiciles particuliers : forfaits, soins, interventions des SSIAD (Services de soins Infirmiers à domicile…) ?
  • Les représentants de la Fondation de France, l’Uniopss, la Fédération Nationale des Marpa, l’Unccass, les professionnels de terrain ont largement débattu avec Joëlle Voisin de la DGAS, de la place des petites unités de vie au sein des réseaux gérontologiques, auprès des services de soins à domicile, du Tout EHPAD au tout SSIAD.Jean Baruck, de l’Association gérontologique du XIIIe à Paris, a conclu la journée en soulignant que la notion de partenariat entre structures ne signifiait pas absorption des partenaires entre eux, comme semblerait le proposer les pouvoirs public. Ainsi les SSIAD ne sont pas des PUV, les PUV ne sont pas des SSIAD…



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -