Agevillage

Qualité de vie et des soins

Recommandations de bonnes pratiques de soins en EHPAD


Partager :

La DGAS publie un référentiel commun à tous les acteurs pour contribuer au«défi que doivent relever les professionnels mais aussi l’ensemble de notre société". L’allongement de la durée de la vie est un fait. Il est également établi par les données médicales qu’une grande majorité de la population vieillira dans de bonnes conditions physiques . Cependant la coexistence de plusieurs pathologiesà un âge avancé induisant la perte d’autonomie de personnes âgées « dites » fragiles nécessite une prise en charge délicate dans des établissements adapés.Ce guide rassemble les bonnes pratiques en terme de compétences humaines et techniques pour satisfaire les besoins de cette population La qualité de vie et des soins est certes une préoccupation constante dans lesstructures entrées depuis plusieurs années dans une démarche qualité, reconnaît la DGAS, cependant la multiplicité des acteurs intervenant au cours de cette étape implique de veiller à la cohérence des pratiques. C’est d’ailleurs ce quiest attendu du médecin coordonnateur dans son rôle de conseil dans l’organisation des soins.Le guide des recommandations de bonnes pratiques, sorte d’abécédaire des pathologies et problématiques rencontrées en établissement est constitué d’une trentaine de « fiches-protocoles », parmi lesquelles : chutes,… confusion, … déshydratation, …douleur, …escarres, … infections, insomnies …, est conçu par la DGS et la DGAS pour aider les professionnels à améliorer leur pratiques gériatriques.Lire le document "Recommandations de bonnes pratiques de soins en EHPAD"



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -