Agevillage

Plan chaleur extrème

Les pouvoirs publics d’Ile de France mobilisés


Partager :

Le Plan franciliende prévention et d’intervention en cas de grosses chaleurs, en cours de finalisation à la Préfecture de Police de Paris sera présenté fin mai. Les principales dispositions, élaborées en collaboration avec les collectivités locales semblent déjà retenues. Le plan intègre des critères météorologiques et environnementaux qui ont pesé lourd dans la catastrophe sanitaire de l’été 2003 ; il se déclanche donc en fonction de : la persistance du phénomène, des températures de nuit et de niveau de pollution de l’air tant pour ce qui concerne l’ozone que ledioxyde d’azote. Deux niveaux d’alerte- niveau 1 - "vigilance" - sensibilisation par les media et diffusion de recommandations à la population et aux personnels de santé : si les températures persistent à un niveau très élevé, déclenchement du …- niveau 2 - "crise" - qui comprend plusieurs mesures complémentaires : installation de postes de secours à des points clé de la capitale -Champs Elysées, Tour Eiffel, Notre Dame, Sacré Cœur - ; mise à disposition de salles rafraîchies ou climatisées vers lesquelles les personnes isolées âgées ou fragiles seront orientées, pièces rafraîchies dans les maisons de retraite, et ailleurs en ville des lieux climatisés pourront être réquisionnés (cinéma, gymnases...) ; mise en place de patrouilles composées de policiers, pompiers, secouristes chargées de se rendre au domicile des personnes âgées.Interrogé par le quotidien gratuit 20 minutes , Jean-Paul Proust, le Préfet de Police de Paris estime pouvoir ainsi mobiliser 5 à 6000 personnes.Ce dispositif prévoit également un autre « élément fondamental » : une permanence des médecins de ville 24/24 h, afin d’éviter l’engorgement des serviceshospitaliers d’urgences, précise Jean-Paul Proust . Ce qui cependant, semble provoquer quelques grincements au sein des syndicats des médecins libéraux.En effet, l'Unof-CSMF, le premier syndicat de médecins généralistes libéraux déplore que les syndicats représentatifs n'aient pas été consulté pour l'élaboration du "plan canicule annoncé par le Préfet. Le syndicat aurait mis "en garde contre toute mesure de contrainte qui ne correspondrait ni aux besoins réels de la population ni à la prise en charge dans le cadre actuel des différents niveaux de la permanence de soins"La Ville de Paris sensibilise et informe au 08 2000 75 75 (0,13€/mn)Les établissements pour personnes âgées dépendant du centre d’action sociale de la Ville de Paris disposeront de pièces rafraîchies avant l’été ; D’autre part une plaquette d’information sera envoyée aux 175 000 parisiens de plus de 75 ans et les panneaux lumineux de la ville informeront sur l’évolution des températures. Au delà des différentes mesures prises à tous les niveaux, la Ville rappelle qu’il appartient à chacun de jouer un rôle de prévention et d’entraide. Ainsi, le périodique à Paris rappelle que les parisiens peuvent rejoindre une association de bénévoles *.France Bénévolat national127 rue Falguière75015 ParisTél 01 40 61 01 61Fax 01 45 67 99 75



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -