Agevillage

Sur le terrain : des professionnels formés

Il faut passer par la VAE


Partager :

«10 000 places d'hébergement sont en création, en lien avec les prévisions d'augmentation du nombre de personnes âgées, mais le vrai problème c'est le personnel pour ces 10 000 places. » constate Jean-Jacques Trégoat au cours de la réunion organisée par la Fehap lors de son Congrès national, les 28, 29 et 30 avril dernier.Pour pallier ce manque prévisible de personnel, il faut sortir du tout diplôme, permettre des passerelles d'un diplôme à un autre et la modulation des diplômes. propose J-J Tregoat.Dans le secteur médico-social autour des personnes âgées ou handicapées, la VAE (validation des acqis de l'expérience) devient incontournable. La VAE est uneméthode différente qui permet d'acquérir des compétences professionnelles. La position de Jean-Jacques Tregoat est qu'il faut construire des diplômes VAE avec un référentiel "métier" et un référentiel "compétence".Il faut aussi faire entrer dans ces métiers l'apprentissage et la formation enalternance, il faut donner envie aux jeunes de connaître ce secteur un peu trop considéré comme un pis aller.La VAE des aides-soignantes (et des AMP) devrait être terminée fin 2004, dossier géré par Edouard Couty de la DHOS.« Il ne faut surtout pas oublier que le personnel doit être qualifié car les personnes âgées et handicapées sont des populations fragiles » rappelle le directeur de la DGAS.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -