Agevillage

Prévention et lutte contre l'isolement dans les Alpes Maritimes

A l'étude : le plan senor 06


Partager :

Le Conseil général des Alpes Maritimes attribue un budget de 500 000 euros pour aider les personnes âgées. Le plan qui sera déployé avant l’été vise à principalement à prévenir les dangers liés àl’isolement et prévoit plusieurs actions.
  • Rendre encore plus accessibles les systèmes de téléalarme est une première étape. Une allocation spéciale pourrait être attribuée à l’achat du matériel auprès d'entreprises spécialisées. Le délégué aux personnes âgées Philippe Tabarot confiait au quotidien Nice Matin que "A cet effet, le conseil général va créer un label qui sera attribué aux entreprises prestataires de service »
  • .
  • Créer au moins une pièce rafraîchie, équipée de climatiseurs par maisonde retraite » (214 établissements sont actuellement recensés sur le département) : sur cette directive du ministère, que ne cesse de rappeler Hubert Falco, il reste à définir la hauteur de l’aide apportée aux établissements, par leconseil général.
  • Favoriser l’accueil des courts séjours est une préoccupation du département qui déplore ne disposer que de 831 lits médicalisés. Les Alpes Maritimes comptent 55 129 habitants de plus de 85 ans (plus de 19 000 qu’en 2000) ; ces personnes souhaitent rester chez elles pour être suivies par proches et familles. « Il nous faut trouver les moyens d’aider ces familles en favorisant l’ouverture de maisons d’accueil pour les courts séjours »indique égalementle délégué aux personnes âgées.
  • La lutte contre la maltraitance , enfin est un point crucial du plan « Seniors 06 » : pour y apporter les réponses les mieux adaptées, elle est inscrite au schéma gérontologique en cours de révision.


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -