Agevillage

Rafraîchissement des maisons de retraite

La Cnav participera pour moitié


Partager :

La Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) a indiqué lundi 11 mai qu'elle participerait «au financement de pièces rafraîchies» dans les maisons de retraite «à hauteur de 20 millions d'euros, soit la moitié des 40 millions annoncés par le gouvernement dans le cadre du plan canicule».Mercredi, lors de la présentation de son plan canicule, le gouvernementavait annoncé que les maisons de retraite publiques ou privées recevraient uneaide de l'Etat pour rafraîchir au moins une pièce avant l'été, à hauteur de 40% de leur investissement et que le coût de cet engagement s'éleverait à «entre 20 et 40 millions d'euros».Le 5 mai, «le conseil d'administration de la Cnav a décidé de participer au financement (...), à hauteur de 20 millions d'euros, soit la moitié des40 millions annoncés par le gouvernement», a écrit la Caisse nationale dans un communiqué.«Le coût d'installation d'équipements de climatisation est de l'ordre de 15.000 euros en moyenne pour une maison de retraite. Le plan canicule prévoit de lui accorder un financement à hauteur de 40%, soit 6.000 euros», a-t-elle poursuivi.«La Cnav et les caisses de la branche retraite prendront donc en charge la moitié de cette somme, soit un montant maximum de 3.000 euros par établissement», a-t-elle expliqué.«Cette mesure, qui intervient à titre exceptionnel pour l'année 2004, estdestinée uniquement aux établissements habilités à l'aide sociale ainsi qu'auxlogements foyers», a-t-elle ajouté. «Elle prévoit une procédure de versement rapide des aides accordées aux maisons de retraite pour leur permettre d'acquérir les équipements nécessaires», a-t-elle conclu.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -