Agevillage

Archives de Neurologie

Le diabète et la maladie d'Alzheimer seraient liés


Partager :

Le diabète entraînerait un risque accru de 65% d'être frappé par la maladie d'Alzheimer, selon une étude américaine réalisée auprès de 824 religieuses, prêtres et moines catholiques qui renforce la thèse sur un lien entre les deux pathologies. Dirigéepar les Dr Zoe Arvanitakis et David Bennett du Centre médical universitaire Rush à Chicago, cette recherche est publiée dans l'édition du mois de mai des Archives de Neurologie.

Les diabétiques représentent une population qui court un risque élevé de développer la maladie d’Alzheimer. Une étude américaine conduite par les Dr Zoe Arvanitakis et David Bennett du Centre médical universitaire Rush à Chicago, a porté sur 824 sujets, âgés de 55 ans et plus, et ce pendant six ans en moyenne. La maladie d'Alzheimer a touché 151 d'entre eux, dont 31 souffraient de diabète, une carence ou un défaut d'utilisation de l'insuline provoquant un excès de sucre dans le sang. Les chercheurs ont estimé que le risque d'être atteint par Alzheimer, une maladie dégénérative du cerveau, était à 65% plus important pour les diabétiques. Les résultats de cette recherche ont été publiés dans le numéro de mai des Archives de Neurologie.Le lien reste fort même lorsque les chercheurs font entrer en ligne de compte la prévalence des attaques cérébrales, une complication courante du diabète, qui sont considérées comme un facteur de risque pour la maladie d'Alzheimer.De précédentes recherches avaient déjà établi un lien entre le diabète et les problèmes de mémoire, alors que la maladie est connue pour endommager les vaisseaux irriguant le cerveau. Mais jusqu'à présent les études s'attachant spécifiquement aux relations entre le diabète et la maladie d'Alzheimer avaient donné des résultats contradictoires.«C'est l'une des premières études à long terme qui suive des sujets ne présentant pas de symptômes d'Alzheimer et qui recherche de quelle manière le diabète affecte leur risque de développer cette maladie», estime William Thies, vice-président chargé des affaires médicales et scientifique de l'Association Alzheimer. «C'est un argument puissant pour faire tout ce que l'on pouvait pour contrôler son taux de sucre dans le sang», la glycémie.Le diabète de type 2, forme la plus courante chez les plus de 40 ans, peut souvent être contrôlé ou même guéri par une alimentation saine et de l'exercice.Le Dr George King du Centre du diabète Joslin à Boston, considère la nouvelle étude comme «très importante à la lumière de l'explosion du diabète» aux Etats-Unis, qui touche quelque 18 millions d'Américains. Ce chiffre devrait doubler avant 2050. Si le lien est confirmé, dit-il, il entraînerait une augmentation proportionnelle des cas de la maladie d'Alzheimer.La prochaine étape pour les chercheurs consistera à identifier de quelle façon le diabète pourrait favoriser la maladie d'Alzheimer. Certains chercheurs pensent que le diabète pourrait causer une surabondance de glucose dans le cerveau, ce qui endommagerait les neurones.Sur le Net:Archives de neurologie: archneurol.com



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -