Agevillage

Dette hospitalière

300 millions d'euros contre un état des lieux


Partager :

Philippe Douste-Blazy confirme dans son contenu et son calendrier l'ensemble du plan "Hôpital 2007", préparé par son prédécesseur, Jean-François Mattéi et exprime son intention de remettre les "compteurs à zéro" par la mobilisation dès cet été de 300millions d'euros accordés aux ARHUn système "donnant, donnant"-Dans son discours d’inauguration d’Hopital Expo, le 25 mai, devant les responsables de la Fédération hospitalièrede France (FHF), Philippe Douste-Blazy a déclaré que "ce financement sera accordé aux Agences régionales d’hospitalisation »mais précise -t-il, il leur sera « demandé d’étudier au cas par cas la situation de l'établissement, la qualité de sa gestion et de conditionner l'aide à un contrat de retour à l'équilibre".Ainsi les établissements pourront s’engager dans la nouvelle méthode de financement des hôpitaux « sans passif » a-t-il insisté. Un dispositif de suivi de la tarification à l’activité -Sur ce point, mentionnant sa satisfaction concernant la mise en place, le ministre a souligné"la nécessité d'en surveiller avec attention les modalités et ses conséquences". C’est la raison pour laquelle a été décidé la création d'un "dispositif de suivi", dont vient d’être signé mardi "l'arrêté constitutif" et qui permettra "d'appréhender l'impact de la réforme et de prendre rapidement les éventuelles mesures de correction qui s'imposeraient »"Des indicateurs de performance - Le ministre de la Santé a également annoncé un "premier classement des hôpitaux et des cliniques" en 2005, à partir d'une "panoplie d'indicateurs de performance ».



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -