Agevillage

Handicap – Allocation adulte handicapé

Mme Montchamp envisage «un complément spécifique» de l'AAH


Partager :

La secrétaire d'Etat aux personnes handicapées Marie-Anne Montchamp a déclaré jeudi 17 juin qu'elle envisageait un «complément spécifique» de l'allocation adulte handicapé (d'un montant actuel maximum de 587,74 euros par mois) pour les personnes qui ne peuvent pas travailler. De nombreuses associations de défense des intérêts des personnes handicapées avaient regretté que le projet de loi handicap, adopté mercredi en première lecture à l'Assemblée nationale, laisse l'AAH en l'état. «Le revenu de ces personnes reste en dessous du seuil de pauvreté», avait ainsi estimé l'association des paralysés de France.«L'objet du texte n'est pas de réformer les minima sociaux», a dit Mme Montchamp, qui a défendu le projet de loi. «En revanche, j'ai parfaitement entendu ce que les associations ont pu dire. Puisque nous avons réformé le complément d'AAH, on va avoir l'occasion (...), dans le cadre des travaux qu'il nous faut engager sur l'effectivité de ce texte, de regarder comment on peut, par un complément d'AAH spécifique, accompagner les personnes handicapées qui ne peuvent pas travailler», a-t-elle expliqué en marge de sa visite du salon Autonomic à Paris. Ce salon présente des équipements destinés à faciliter la vie des personnes handicapées (déplacement, travail, loisirs...).



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -