Agevillage

Pension de réversion

La CFDT retraités «condamne» le nouveau système


Partager :

L'Union confédérale des retraités CFDT (UCR-CFDT) a condamné lundi 21 juin dans un communiqué les projets de décrets d'application de la loi sur les retraites concernant les pensions de réversion, les qualifiant d'«absurdes«.

Les députés ont adopté mercredi soir, en première lecture, le nouveau système des pensions de réversion versées aux veufs et aux veuves. Dorénavant, la seule condition d'attribution sera une condition de ressources qui prendra éventuellement en compte celles du ménage pour les veufs ou les veuves remariés, alors que jusqu'à présent, seules les ressources du conjoint survivant étaient prises en compte. En revanche, la condition d'âge (55 ans minimum) a été supprimée, ainsi que l'assurance-veuvage, que percevaient les veufs et les veuves âgés de moins de 55 ans. Pour l'UCR-CFDT, ces décrets, soumis actuellement au conseil d'administration de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), «transforment les pensions de réversion, qui sont un droit dérivé financé par les cotisations », en «une prestation d'aide sociale, révisable chaque année ».De plus, «une pension de réversion versée par un régime de retraite complémentaire, comptant dans les revenus, réduira la pension de réversion Sécu», note le syndicat, pour qui c'est «absurde».L'UCR-CFDT «condamne de telles mesures» et «demande au gouvernement une modification du projet de décret».



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -