Agevillage

Zoom sur l'activité des services à domicile UNASSAD de la région nord

Une région investie depuis près de 50 Ans


Partager :

La région nord du réseauUNASSAD (Union Nationale des Association de soin et services à domicile) compte :
  • 81 structures : 54 associations prestataires, 41 mandataires, 22 SSIAD : services de soins infirmiers à domicile, 10 d'intervention auprès des familles
  • Plus de 7 millions d'heures effectuées, 65 millions d'euros de chiffre d'affaires pour l'UDASSAD Nord
  • Plus de 40 000 personnes aidées sur 291 000 personnes âgées de plus de 75 ans
  • 10 000 salariés
  • Christiane Martel et Danièle Becquaert, présidentes respectives des UDASSAD du Pas-de-Calais et du Nord, insistent sur leurs volontés en terme de
  • Identification du réseau sous le terme ASSAD : Association de soinset services à domicile
  • Formations : en moyenne 25% des personnels intervenants à domicile sontformés ; ce taux pouvant atteindre 100 % dans certains associations.Une attention particulière a été portée sur la Fin de vie à domicile : les infirmières coordinatrices des SSIAD sont ainsi titulaires du diplôme de soins palliatifs
  • Développement d'actions originales :- service de garde itinérante de nuit- gestion des tutelles par les associations, une personne physique de l'association étant déléguée- accueil de jour itinérant dans plusieurs lieux- service référent d'astreinte 24 Heures sur 24 , 7 jours sur 7- démultiplication de points d'accueil reliés par Internet pour les usagers et les professionnels intervenants et souvent isolés- création de services d'hospitalisation à domicile en lien avec la FNEHAD (Fédération Nationale des Etablissements d’Hospitalisation à Domicile).
  • Ces présidentes sont très moteurs dans un environnement en mouvement etencore contraignant :
  • des forfaits APA bloquant pour les bénéficiaires et un tarif horaire unique imposé par les actuels financeurs qui limite les initiatives
  • de nouvelles négociations les Conseils Généraux
  • des difficultés d'application de la loi du 2 janvier 2002 : dossiers d'autorisations lourds, exigences de qualité...
  • des recrutements difficles malgré un accord de branche plus motivant


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -