Agevillage

Vieillesses interdites

Plusieurs hypothèses


Partager :

A l'origine de cet ouvrage, le colloque de Chateauroux propose de s'interroger sur interdits de vieillir. Comment comprendre cette étrange affirmation? En affichant une formulation plurielle et ambiguë, l'UNIORPA (Union nationale des instances de coordination offices et réseaux de personnes âgées) ouvrait ainsi la voie à plusieurs interprétations ...Nous voilà confrontés tout à la fois à cet interdit de vieillir qui veut qu'ilnous faille rester jeune, aux interdits de la vieillesse identifiant les discriminations dont nous faisons preuve à l'égard de ceux qui l'incarnent, aux prohibitions avec leur cortèges de limites d'âge, d'interdits de travail, de soins,de cité, mais également à l'interdit posé par la vieillesse: le rêve d'éternelle jeunesse!Mais pourquoi la vieillesse est-elle percluse d'interdits ? Plusieurs hypothèses permettent de mieux cerner ce phénomène qui donne aux plus âgés d'entre nous un statut de marginaux ou d'exclus.Sociologue, gériatre, travailleur social, philosophe, psychiatre, directeurou président d'organismes de terrain, journaliste, retraité, université, chercheur ou gestionnaire, les auteurs nous offrent un ensemble cohérent de contributions qui prend tout son sens dans l'actuelle interrogation sur le lien social.Vieillesses InterditesLa gérontologie en actesEditions L'Harmattan - 216 pages -19,50€



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -