Agevillage

Ralentissement des signatures de conventions tripartites et sérieuses inquiétudes sur l'ONDAM Personnes âgées 2005

Financements des mesures d’urgences, pénurie pour les crédits « de tousles jours »


Partager :

La bataille est lancée pour les crédits 2005. Et pour certains décideurs, les crédits obtenus avec la création de la CNSA devraient permettre une révision à la baisse de l’ONDAM Personnes Agées (Objectif national des dépenses d’assurance maladie) .Après avoir débloqué des Plans canicule pour la gérontologie de catastrophe, les décideurs politiques et techniques (direction de la sécurité sociale...) envisagent quelques « rattrapages » sur la gérontologie « de tous les jours ».Or cette vision malthusienne du secteur n’est absolument envisagée sur le secteur des soins de ville, celui du handicap.

Les professionnels vont devoir à nouveau se mobiliser

Selon David Causse, responsable du pôle médico-social au sein de la FHF, Fédération Hospitalière de France, « c’est comme si les analystes n’avaient tiré aucun enseignement de la canicule 2003 »Sans personnel formé et compétent, sans coordination, sans nouveaux investissements, la gérontologie de tous les jours risque à nouveau de courir à la catastrophe !L’utilisation des crédits votés pour 2004 est donc une priorité : les acteurs professionnels devraient à nouveau solliciter le cabinet d’Hubert Falco, ministre délégué aux personnes âgées pour que les DDASS restent mobilisées pour la signature des conventions tripartites.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -