Agevillage

Institutions de prévoyance

Les français semblent préférerles complémentaires d'entreprise


Partager :

Une enquête auprès de 1200 personnes âgées de 18 à 70 ans vient d’être réalisée par le Centre de recherche pour l’étudeet l’observation des conditions de vie (CREDOC) afin de connaître, en matière de complémentaire santé, les préférences des français entre différents types decontrats, ainsi que leur opinion sur l’avenir des complémentaires et plus généralement du système d’assurance maladie.Chaque année depuis six ans le baromètre CREDOC-CTIP vise à évaluer la satisfaction et connaître les attentes des salariés et des employeurs en matière de garanties et de services. L’enquête menée en avril-mai 2004 a interrogé l’ensemble des français quelle que soit leur situation professionnelle : salariés du secteur privé ou public, à leur compte, chômeurs, retraités, au foyer.Presque la totalité des français ont une complémentaire santé – Le taux de couverture est de 92%. Les jeunes âgés de 18 à 25 ans, parce qu’ils se trouvent dans une situation transitoire, sont en deçà (87%). Curieusement les franciliens ne sont, également couverts par une complémentaire, que pour 86% d’entre eux. Ce résultat, corroboré par d’autres études, peut s’expliquer par une population plus jeune (le plus fort taux de couverture se situe entre 40 et 55 ans), une très forte majorité de « ménages » d’une seule personne …60% des personnes couverts par une complémentaire,le sont par un contrat collectif- dont près de la moitié par un contrat obligatoire. Les contrats individuels concernent 36% des personnes couvertes. et 4% bénéficient gratuitement de la CMU complémentaire.Les deux tiers des personnes couvertes le sont depuis 5 ans et plus. Le profil type du bénéficiaire d’une complémentaire d’entreprise est âgé de 30 à 59 ans, plus souvent marié avec des enfants, la couverture porte sur toute la famille.Les français semblent préférer la complémentaire d’entreprise Parmi les personnes ayant une complémentaire individuelle seule une minorité aurait pu bénéficier d’une complémentaire d’entreprise et ne l’a pas choisie. Le plus souvent les assurances individuelles sont souscrites par des personnes qui n’ont pas accès à des complémentaires d’entreprise et 63% de ces personnes semblent leregretter. Les personnes couvertes par des contrats collectifs semblent fortement attachées à leur complémentaire d’entreprise. Ce qui confirme les précédentes études et baromètres.Une hausse attendue des cotisations des complémentaires – 85% des français interrogés pensent que les complémentaires santé vont augmenter dans les prochaines années et 44% estiment que cette augmentation sera forte contre 41% qui la voient plus modérée. Ceci, quel que soit l’âge, la situation professionnelle et familiale. Mais l’augmentation attendue est d’autant mieux acceptée que la moitié des français estime encore payer le juste prix pour leur complémentaire (53%).Des français inquiets pour la réforme de l’assurance maladie – 82% en ont entendu parlé, 31% même beaucoup. 81% estiment cette réforme utile. Néanmoins, elle suscite une certaine appréhension : 46% sont inquiets et 20 même très.Les jeunes et les personne s à leur compte apparaissent moins angoissés.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -