Agevillage

Tourisme et handicap

L'accessibilité des sites touristiques :une question de mentalité


Partager :

Par la mise en œuvre du label national tourismeet handicap, et autour d’une philosophie d’intégration, le Comité régional du tourisme Paris Ile de France s’est engagé à ce que tous puissent bénéficier de l’offre touristique de la région Ile de France afin que celle-ci s’affirme une destination accueillante et solidaire. Parmi les 120 sites aujourd’hui labellisés, le comité a distingué la Grande galerie de l’évolution du Museum d’Histoire naturelle pour les handicaps moteur, auditif et mental. Dysneyland Resort Paris a pour sa part reçu le label pour quatre types de handicap.Tourisme et handicap, représente :
  • une démarche partenariale qui implique les 7 comités départementaux du tourisme, l’office de Tourisme et des congrès de Paris, la fédération régionale des offices de tourisme, l’UNAT Ile de France, les professionnels et les associations et fédérations de personnes handicapées ;
  • un dispositif d’aide à l’investissement pour les professionnels souhaitant améliorer l’accessibilité de leur site mis en place par le Conseil régional d’Ile de France ;
  • une démarche volontaire pour le professionnel qui souhaite être labellisé. L’évaluation du site est gratuite, réalisée par des bénévoles ou salariés de structures ou associations partenaires. L’accessibilité étant tout autant une question de mentalité et une volonté d’accueil qu’une question matérielle stricto-sensu.
  • 57 évaluateurs issus du monde du tourisme et répartis sur l'ensemble des départements
  • Parmi les perspectives du Comité régional :
  • adaptation du site internet aux malvoyants sur la base des critères « Access/Web » ;
  • organisation d’une large sensibilisation des agents d’accueil de l’Officedu tourisme et des Congrès de Paris en partenariat avec la Fédération régionale ;
  • participation au développement de la complémentarité entre le label et ledispositif d'aide à l'investissement du Conseil régional pour mieux soutenir les professionnels qui s'engagent dans l'amélioration de l'accessibilité de leursite ;
  • soutien aux professionnels dans leur demande d'étude de mesures fiscales auprès de l'Etat pour encourager l'investissement ;
  • mise en place d'actions communes avec les Ecoles d'Architectes de la région.


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -