Agevillage

Dispositif anti canicule

Numéro «indigo» et spots radio et télé


Partager :

- Le ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy a annoncé vendredi 23 juillet à Paris le lancement d'un numéro «+Canicule info service+ permettant de connaître les réflexes pour se protéger des forte chaleurs» et présenté des spot radio et télévisés à diffuser en cas de canicule.

Le ministre la Santé Philippe Douste-Blazy a présenté, vendredi 23 juillet, à Paris, a lors d'une conférence de presse, la mise en place d'un numéro Indigo, le 0 821 22 23 00 (15 centimes d'euros la minute), pour toute la période estivale. «Il s'agit de messages pré-enregistrés permettant d'accéder aux recommandations générales pour se protéger de la chaleur, aux recommandations spécifiques pour les personnes âgées, pour les nourrissons et les enfants en bas âge, et pour accéder aux prises en compte de propositions de bénévolat», a déclaré M. Douste-Blazy.«En cas d'activation du plan canicule, une mise en relation automatique avec la plate-forme téléphonique du département concerné sera proposée», a-t-il ajouté, soulignant que «des télé-opérateurs pourront répondre directement aux personnes souhaitant obtenir des précisions».Le ministre a par ailleurs dressé un état de la mise en oeuvre du plan canicule, qui va être accélérée en Ile-de-France compte tenu d'un certain retard. Il a affirmé que «globalement, les objectifs d'ouverture de lits d'hôpitaux ont tous été atteints, voire dépassés, hormis en région parisienne». Ainsi «la moyenne nationale des prévisions de lits disponibles est de 99% en juin, de 94% en juillet de 90% en août», indique le dossier de presse.M. Douste-Blazy a indiqué qu'au 20 juillet, 74% des maisons de retraite et des foyers étaient équipés en pièces rafraîchies et 76% des hôpitaux «disposent au moins d'une salle climatisée». Selon lui, seules 11% des maisons de retraite et hôpitaux qui en ont besoin ne sont pas équipées à l'heure actuelle.Par ailleurs, le ministre a présenté un spot télévisé de 45 secondes présentant cinq conseils de prévention (boire, rester au frais, se rafraîchir le corps...), qui «sera obligatoirement diffusé par les chaînes de télévisions hertzienne, et facultativement par les chaînes du câble en cas de déclenchement du niveau 2 d'alerte du plan Canicule.Un spot radio dans lequel le Pr San Marco, de Marseille, rappelle les mêmes conseils de prévention, est aussi «à disposition des journalistes et pourra être diffusé par toutes les stations de Radio France et par toutes les stations privées qui le souhaiteront."



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -