Agevillage

L'art pour un autre regard sur les personnes âgées

"Les anonymes"


Partager :

Une cinquantaine de silhouettes d’un mètre cinquante sur cinquante centimètres de large représentant des personnes âgées dans leursolitude jalonnent le hall d’entrée du Palais des ducs de Dijon depuis le 21 juillet jusqu’au 9 août. « Les anonymes" est le titre de cette exposition de dessins au fusain proposée par les ateliers du centre social Balzac. Ce projet artistique a germé dans l’esprit d’Anna Zielinski, Professeur d’Art Plastique et animatrice au Centre social Balzac au lendemain de l’été 2003.Afin de sensibiliser les dijonnais au problème de la solitude des personnesâgées et de lutter contre l’indifférence, ce professeur a proposé aux membres des ateliers qu’elle dirige de réaliser des dessins représentant les anciens. Une vingtaine d’artistes amateurs, jeunes et moins jeunes ont répondu à l’appel et ont réalisé au cours de l’année . Outre les contraintes techniques, respect des proportions, rendu fidèle des expressions, les participants bénévoles àcette initiative ont eu pour certains, rapporte le quotidien Le Bien Public à affronter leurs propres peurs. "Nous vivons tous les uns à côté des autres et pourtant la solitude est toujours là » : c’est ce sentiment que les gestes ont exprimé sur le papier. Pour leur part, les visiteurs semblent s’étonner de la tristesse qui se dégage de ces personnages quelque soit la posture ou le moment du quotidien représenté. Les dessins réalisés témoignent « en quelque sorte de la place que les personnes âgées tiennent dans notre société : celle de décor . Au Japon, rappelle Anna Zielinski, les personnes âgées sont considérées comme patrimoine de l’humanité. Ces dessins sont une invitation à les regarder de cette façon."



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -