Agevillage

Un été frais et calme selon les fédérations de professionnels

Reste le manque de personnel tout au long de l'année


Partager :

Au regard de la tragédie de 2003 et ses 14802 morts, personne ne regrette le calme et la fraîcheur relative de cet été 2004.Les fédérations, unions, syndicats n'ont pas été submergés de coups de fils de leurs adhérents préparés à une nouvelle catastrophes.Les directeurs d'établissements et services avaient souvent décalés leurs vacances pour être présents en août.La majorité des établissements d'accueil étaient équipés de matériels et systèmes rafraîchissants.Comme le précise David Causse de la FHF (Fédération Hospitalière de France) : "les plans canicule, les plans bleus, par leurs approches, leurs mises en réseau serviront... pour unecanicule ou une autre cause : grand froid, inondation, épidémie...".L'alerte de niveau 2 en région Rhône-Alpes a été particulièrement suivie à l'UNIOPSS. Elle est vite retombée.Pascal Champvert de l'Adehpa regrette que "l'état dégage sa responsabilité,donne des ordres sans donner les moyens, comme cette dernière alerte de la Direction Générale de la Santé sur les cas d'intoxication à l'eau....Pour l'Adhepa, le fait d'avoir obtenu l'intervention de saisonniers en maisonsde retraite est totalement positif et prouve une fois de plus "le manque crucial de main d'oeuvre sur le terrain tout au long de l'année."



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -