Agevillage

EHPAD ou maisons de retraite médicalisées

Plus de 7 700 milieux de soins et de vie


Partager :

Les EHPAD (Etablissements d'Hébergement pour personnes âgées dépendantes) sont des maisons de retraite accueillant des personnes âgées ayant besoin d'aides dans les actes de la vie quotidienne (se lever, se laver, se nourrir, s'habiller) et ayant besoin de soins. Il en existe plus de 7 000 en France. Découvrez les EHPAD près de chez vous, ils sont tous répertoriés dans l'Annuaire d'Agevillage.
Les trois-quarts des EHPAD sont de statut public ou associatif (donnant largement accès à l'aide sociale), un quart est privé commercial.

L'entrée en EHPAD est liée à un besoin d'aide à la vie quotidienne, 24h sur 24.
Les résidents sont évalués selon leur niveau de dépendance calculé en GIR, allant de 1 à 6
.
Selon la loi du 2 janvier 2002 qui structure les services et établissements du secteur médico-social, tout établissement de plus de 25 lits qui accueille des personnes âgées dépendantes c'est-à-dire dont le GMP (Gir Moyen Pondéré) est supérieur à 300, doit devenir un EHPAD.
Pour repère, en unité de soin hospitalière, le GMP est supérieur à 800.
De ce GIR dépend aussi le montant des aides financières comme l'APA : allocation personnalisée d'autonomie.

Vous devrez remplir un dossier d'admission complet. Cette admission sera validée par le directeur de l'EHPAD mais aussi son médecin coordonnateur qui vérifiera la capacité des équipes de soin à répondre aux besoins.

Des EHPAD encadrés
Chaque maison de retraite qui accueille des personnes âgées dépendantes devient administrativement un EHPAD qui doit signer une convention tripartite
renouvelable tous les 5 ans avec :

  • l'Etat/l'ARS (Agence régionale de santé) qui finance le budget soins soit le personnel soignant : infirmier, aide-soignant, médecin coordinateur, matériel, médicaments... Ce budget dépend du GMP et d'une autre échelle qui mesure les besoins en soin (Pathos - PMP : pathos moyen pondéré). Selon la taille de l'Ehpad et son PMP le temps de présence du médecin coordonnateur varie. En moyenne, il n'est présent qu'à mi-temps. Ces soignants ne sont plus libéraux mais salariés. Vous gardez votre médecin traitant.

  • le Département ou Conseil général qui finance le budget dépendance : une partie des aides-soignants, produits d'incontinence, certaines animations... Le conseil général peut aussi habiliter l'établissement à l'aide sociale.

  • L'Ehpad s'engage sur un cahier des charges, une démarche qualité, une mise aux normes. Ils s'engagent aussi dans l'accueil de personnes atteintes de pathologies neurodégénératives comme Alzheimer avec des unités spécifiques appelés PASA, UHR. Ils doivent aussi développer l'hébergement temporaire.


Combien coûte un EHPAD ?
Les maison de retraite sont chères (ou mal remboursées car on y entre parce qu'on est fragilisé, malade). A côté du forfait soin pris en charge par la collectivité, le forfait hébergement à la charge du résident (et de ses proches) varie de 40 à plus de 100 euros par jour en région parisienne, soit 2200 euros en moyenne selon un rapport de l'IGAS. Il faut y ajouter le tarif "dépendance" qui varie selon le GIR.
L'allocation logement, l'aide sociale, l'aide au logement peuvent être attribuées au résident.

Attention, certaines prestations (blanchissage...) ne sont pas incluses dans le tarif d'hébergement.

Avant de signer le contrat de séjour (pour un séjour temporaire ou définitif), vérifiez bien toutes ses clauses (les plus abusives ont été visées par la DGCCRF : direction générale de la consommation, de la concurrence et répression des fraudes). Il n'existe pas de contrat-type à ce jour.

A lire aussi : comprendre les tarifs d'une maison de retraite.

Rapport Qualité/Prix
La qualité du prendre soin est fortement liée à la direction de l'établissement, aux moyens humains mobilisés et à la qualité de l'architecture. Si l'EHPAD n'a pu négocier un budget soin suffisant au regard des besoins de ses résidents, son prendre soin s'en ressentira (avec des soignants en sous-effectif). Et malheureusement, cela peut arriver dans un établissement au tarif hébergement élevé. 

EHPAD : des milieux de soin aux milieux de vie
Vous êtes chez vous dans un Ehpad, même si le mode de vie est collectif : votre contrat de séjour précise vos espaces privatifs (chambre de 20 m2 en moyenne, salle de bain) et collectifs ainsi que les services proposés : soins, animations, restauration...
Selon l'histoire, la culture de l'établissement, on sent une prédominance soit du soin, soit de l'hôtellerie dans le prendre soin proposé. Mais chaque résident, avec ses proches, doit pouvoir définir et faire évoluer son PAP : Projet d'accompagnement personnalisé (projet de vie, de soin...).
Les EHPAD vivent mal l'image négative que les français ont des maisons des retraite.
Budgets contraints, normes multiples (hygiène, sécurité), pénurie parfois dramatique de personnels soignants... Les prestations quotidiennes s'en ressentent.

N'hésitez pas à vous impliquer et au minimum à suivre les travaux du Conseil de la Vie sociale (CVS), présidé par un résident qui donne un avis au fonctionnement quotidien et aux principales orientation de l'EHPAD (lire les compte rendu de réunion, comme les dans les copropriétés). Voir la Boîte à outils des CVS d'Agevillage.

On sait que l'EHPAD sera sûrement la dernière demeure du résident. L'idéal serait qu'il ait rédigé ses directives anticipées et désigné sa personne de confiance afin d'envisager le plus sereinement possible la fin de vie.

Comme les pouvoirs publics, Agevillage sait qu'accompagner des personnes vulnérables nécessite un projet d'établissement centré sur des valeurs humanistes et une démarche qualité continue, avec des évaluations régulières, formation continue des personnels : bientraitance, prise en soin (cf."philosophie de l'Humanitude", un management sensible et dynamique. Rien n'est jamais acquis, un bel Ehpad peut voir son prendre soin se dégrader ou remonter en qualité selon ce management.

Avis clients sur les maisons de retraite dans l'Annuaire Agevillage : les résidents des maisons de retraite et leurs proches peuvent donner leur avis sur leur établissement.

Quels sont les critères qualité clés en EHPAD que nous avons relevés sur le terrain, avec les professionnels, les associations de familles ?
- L'attention des équipes, la "gentillesse" : écoute, disponibilité du personnel de l’établissement, réactivité …
- Le respect des désirs et préférences : projet de vie individualisé, estime de soi, dignité, sentiment de liberté, citoyenneté…
- L'animation et les activités : fréquence, variété, adaptation aux envies de chacun. Accueil et participation des proches à la vie quotidienne, ouverture sur la vie locale, …
- Les aides aux gestes de la vie quotidienne : accompagnement (toilette, repas, sorties, …), respect de l’intimité et des habitudes de vie, …
- qualité des repas, de la restauration : variété des menus, qualité des plats, quantités, horaires des repas, accueil des proches, …
- Le suivi médical : disponibilité, écoute et qualité de l’information transmise par l’équipe médicale et soignante,…
- Le sentiment de sécurité avec un environnement sécurisant
- La chambre (espace privatif) : confort, propreté, possibilité de personnalisation, salle de bain individuelle, …
- Le cadre de vie (espace collectifs) : ambiance, décoration, propreté, accessibilité, environnement, …

Label Humanitude
Agevillage développe une activité de formation continue : l'approche Humanitude, qui s'enseigne dans les services, auprès des résidents jugés les plus difficiles. Les 150 techniques de prendre soin, la philosophie de l'Humanitude donnent aux soignants les moyens de diminuer de plus de 80% ces soins difficiles (de force), de diminuer la prescription de neuroleptiques... Les Ehpad pilotes Humanitude ont décidé de se fédérer en association et de créer un Label Qualité Humanitude. Cinq principes et 300 critères sont évalués pour obtenir le Label.
- Zéro soin de force sans abandon de soin
- Vivre et mourir debout
- Respect de la singularité et de l'intimité
- Ouverture sur l'extérieur
- Lieu de vie, Lieu d'envies
Consultez l'annuaire d'Agevillage où nous mettons en valeur les établissements labélisés Humanitude et en route vers le Label.

 Voir aussi nos articles : 
- Visiter et choisir une maison de retraite médicalisée (parmi les 7500 Ehpad en France)
- Vivre en maison de retraite : droits et devoirs : contrat de séjour, conseil de la vie sociale...
- Vigilance face à la maltraitance des personnes vulnérables. Les recours en cas de conflits.
- Les échanges et témoignages dans le forum d'Agevillage :  La vie en maison de retraite et Conseil de la Vie Sociale qui répond à vos questions.
- La maison de retraite idéale selon une association de familles et résidents



mis à jour le

LES LIENS UTILES

L'Annuaire Agevillage.com

L'Annuaire Agevillage.com recense les avis clients sur les maisons de retraite et EHPAD, les coordonnées des établissement d’accueil, services à domicile, clic, ccas et réseau gérontologique, centre mémoire, centre alzheimer, centre de soins, fournisseurs de Matériel médical, associations de loisirs et de tourisme…

Toutes les solutions locales près de chez vous : + de 25 000 adresses référencées.

annuaire@agevillage.com - 01 42 46 65 00


Partager :


Vos réactions

Rédaction d'Agevillage

03/09/2015 10:09

Réponse à barthelemew


Bonjour,
Dans notre article, il n’est nullement question de dire que les personnes travaillant en Ehpad ont comme uniques responsabilités d’aider la personne âgée dépendante à « se lever, se laver, se nourrir, s’habiller ». Mais, s’agissant de personnes âgées dépendantes, ces tâches font aussi partie des responsabilités du personnel, selon, justement, le type de perte d’autonomie de la personne âgée. Si la personne âgée ne présente aucune dépendance et n’a besoin d’aucune aide dans sa vie quotidienne, il est peu probable qu’elle se trouve en ehpad. Par ailleurs, comme vous pouvez le voir dans les paragraphes suivants (et dans les très nombreux articles que nous consacrons au travail du personnel en ehpad), il est aussi largement question d’écoute, de disponibilité, d’accompagnement…



barthelemew

02/09/2015 20:09

Introduction peu glorieuse


bonjour, je vous cite: "Les EHPAD (...) sont des maisons de retraite accueillant des personnes âgées ayant besoin d'aides dans les actes de la vie quotidienne (se lever, se laver, se nourrir, s'habiller) et ayant besoin de soins." introduction "légèrement" rabaissante pour toute personne travaillant dans ce genre de structure... heureusement que l'accompagnement de la personne âgée ne se résume pas a l'aider a se lever, se laver, s'habiller et manger. ce n'est que mon avis...



Maison retraite ehpad

26/08/2013 20:08

Excellent article


Merci pour votre article. J’y ai trouvé tout ce qu’il y a à savoir sur la Maison retraite ehpad.



romans

10/07/2013 12:07

Encadrement


malheureusement la politique aujourd hui consiste dans les EPAD a renforcer l encadrement pas les soignants et aides soignants ....Un encadrement pour faire des stats et appliquer les directives auprès du personnel en burn out ...tout va bien!!!!



marcantoni

06/04/2012 22:04

personnel


Je ne peux que corroborer tout ce qui vient d'être dit: mon père à la suite d'une AVCa eu une démence vasculaire. Nous l'avons plaçé dans un EHPAd dans le Loiret où il a été complètement chargé de neuroleptiques , au prétexte que pour le garder ils ne pouvaient pas mettre une infirmière pour chaque malade! et pour cause, le dimanche il y avait une seule infirmière pour 20 grabataires!! mon père a dépéri , puis tel un cadavre il est mort de faim! ça a été épouvantable pour nous et pour lui




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -