Agevillage

Vieillir dans son quartier, dans son village : un forum mobilisateur

Fondation de France souhaite une mobilisation des décideurs publics


Partager :

Plus de 400 acteurs de terrain, décideurs locaux, élus, fédérations actives (Unccas, Fédération nationale des Ainés Ruraux, des Centres sociaux, Pact Arim, Institut des Villes...) s'étaient réunis pour le Forum Vieillir dans son quartier, dans son village sous l'égide de la Fondation de France, les 12 et 13 octobre 2004 à Paris.45 porteurs de projets informaient sur leur stand les visiteurs : mise en oeuvre de l'idée, soutiens et freins rencontrés, enseignements, erreurs "qu'ils ne referaient plus"...Les débats, échanges, rencontres en salle plénière, animés par la chaleureuse et dynamique Ariane Bouisson, de Radio France, ont été des moments de
  • Réflexion : comment monter un projet, intégrer et fédérer des partenaires, péréniser les financements, dynamiser des territoires "abandonnés" par les services publics, les commerces de proximité...
  • Mobilisation : "La prise de conscience des élus n'a pas encore eu lieu autour du vieillissement des populations", malgré un léger sursaut suite à la canicule 2003 "qui n'a tué que chez les voisins", affirmer l'humanisme face au pessimisme moderne...
  • Discussion : comment définir les politiques à venir, sur quelles attentes, quels besoins, quels désirs... vers une affimation du pragmatisme, de la territorialité des approches, de la souplesse des projets qui devront s'adapter, de l'intégration des services pour tous les citoyens quels que soit leur âge et leur handicap
  • Emotion : paroles très touchantes de résidents, témoignage d'Odile dans sa ferme isolée, voisinner au grand âge...
  • Agevillage.com, partenaire média de l'évènement, va relayer dans les semaines à venir les projets retenus par la Fondation de France et présentés lorsde ce Forum, sur ses pages d'accueil et newsletters grand-public.Bertrand Dufourcq, président de la Fondation de France, insiste sur la nécessaire mobilisation urgente des décideurs des politiques publiques face à l'impact des évolutions démographiques.Le programme personnes âgées de la Fondation de France continuera d'être une "tête chercheuse", de soutenir de nouveaux projets novateurs que la logique de court terme des politiques actuelles, ne soutient pas.Les projets soutenus par Fondation de France doivent logiquement être relayés par les décideurs publics ("animés par une prise de conscience tangible des problématiques et une politique plus ambitieuse de l'Etat".)



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    darnaga

    25/06/2010 11:06

    J'aimerai bien vieillir à Bourgueil


    J'ai 65 ans. Je vais être mise à la porte de ma maison pour cause de vente du patrimoine locatif d'EDF. Ma maison devrai être vendue, mais si c'est pour la fermer sans personne dedans, comme des dizaines d'autres aux alentours, pourquoi me mettre à la porte alors que je paie mon loyer régulièrement ? J'entretiens bien la maison. Je ne comprends pas. A vous lire. Darnaga




    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -