Agevillage

Ostéoporose

Action nationale samedi 23 à Paris et en province


Partager :

Le Groupement de recherche et d'information sur l'ostéoporose (Grio) a organisé samedi 23 octobre à Paris et en province des ateliers interactifs, des conférences d'information et des débats sur cette maladie qui accroît la fragilitéosseuse et le risque de fractures.

Cette action s'inscrit dans le cadre d'une journée mondiale organisée cette semaine contre l'ostéoporose. Les ateliers interactifs (diététique, gymnastique, jeux) doivent permettre d'apprendre à reconnaître et prévenir les facteurs de risques et à mieux agir contre la maladie.Pour souligner l'intérêt d'un contrôle de la taille, méthode simple mais très souvent négligée dans le dépistage de l'ostéoporose, selon le Grio, tous les visiteurs passeront sous la toise afin de déceler une éventuelle baisse significative de leur taille suite à un tassement de vertèbres.Chaque année en France, plus de 130.000 fractures (35.000 au poignet, environ 50.000 aux vertèbres, plus de 50.000 à la hanche) sont liées à une ostéoporose, souligne le Pr Christian Roux (hôpital Cochin à Paris), président du Grio.A 65 ans, 40% des femmes souffrent d'ostéoporose, maladie caractérisée par une diminution de la masse osseuse et des anomalies de la qualité du tissu osseux. A 80 ans, le taux atteint 70%, selon ce spécialiste. L'ostéoporose est deux à trois fois plus fréquente chez la femme que chez l'homme. Plusieurs facteurs de risques ont été identifiés : antécédents maternels de fracture du fémur, antécédent personnel de fracture vertébrale ou du poignet pour un choc minime, faible indice de masse corporelle (femmes maigres et frêles), carence oestrogénique à la ménopause, tabagisme, sédentarité, consommation excessive d'alcool...La baisse de la densité des os eut pas être diagnostiquée par une radiographie habituelle ou par les ultrasons, seule une ostéodensitométrie «permet une mesure fiable«, selon les responsables du Grio. Cet examen ne nécessite ni injection, ni prélèvement et n'est donc pas douloureux, précisent-ils, insistant pour qu'il soit remboursé par l'assurance maladie.Outre Paris, Amiens, Lille, Le Touquet, Poitiers, Nantes, Nancy, Mulhouse, Lyon, Saint-Etienne, Nice, Montpellier et Biarritz ont été concernées par cette journée.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -