Agevillage

Grippe, rhinopharyngite, angine ...

La campagne "les antibiotiques, c'est pas automatique" commence à porter ses fruits


Partager :

Plus de 6 millions de traitements antibiotiques antibiotiquesinapropriés évités depuis 2002, soit un niveau de baisse des prescriptionsde 16 %.Ce premier succès montre les effets de la mobilisation des médecins, des familles, de l'Assurance Maladie, des médias ...Grâce à campagne lancée par l'Assurance Maladie début 2002, les français ont acquis des connaissances et une meilleure compréhension de la problématique. 1 français sur 4 reconnaît avoir changé son attitude lorsqu'il consulte son médecin. Mais il reste encore du chemin à parcourir pour changer les comportements : environ la moitié des français continue à penser que les antibiotiques permettent de guérir vite, et presque un tiers estime qu'ils font baisserla fièvre dans tous les cas.La sensiblisation et l'information du public pour conforter les acquis et amplifier la baisse se poursuivent avec une campagne TV, radio et presse qui débutera en novembre.A noter aussi : exposition « Microbes en Questions » à la Cité des Sciences, àParis, du 12 au 30 janvier 2005 (tournée de l'exposition dans toute la France)Qizz : testez vos connaissances



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -