Agevillage

Salon de l'alimentation

Des solutions nouvelles pour lutter contre l'obésité


Partager :

Pour combattre l'obésité et s'adapter aux nouveaux modes de consommation, de nombreuses firmes françaises, souvent des PME, ont proposé des produits innovants, distingués au Salon international de l'alimentation (SIAL) qui s’est tenu du 17 au 21 octobre à Villepinte (Seine-St-Denis).

Les «mauvais» glucides, ces sucres ajoutés, cachés dans les sodas et autres produits industriels, sont à éviter, affirmait un rapport d'experts commandé par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) et publié jeudi dernier. Même s'il se défend de ne pas avoir attendu ce rapport, Teisseire, le leader français des sirops, vient de lancer, pour la première fois en France, une gamme de sirops allégés.«Avec 30% de sucre en moins et un apport calorique réduit de 30%, (ils ont) un goût identique avec très peu d'édulcorant», souligne Benoît Déroulède, chef de produits international.Autre innovation: «Sojasun Cuisine», une aide culinaire «100% végétale à base de soja, riche en Oméga 3 st sans cholestérol, destinée à remplacer la crème fraîche», selon Gwanaëlle Le Garrec, responsable marketing de Triballat, une PME de Noyal (Ille-et-Vilaine). Autre PME à l'honneur: Grimbert Surgelés de Fleurance (Gers) pour son merlu blanc sans peau et sans arête de sa gamme «Ma ligne vapeur». Il a été sélectionné «pour le procédé de préparation type vapeur au micro-ondes et l'allégation minceur associée». «La consommation des produits cuits au micro-onde explose» , souligne Chystel Costa, assistante marketing et communication de Grimbert Surgelés. Pas encore commercialisé en France - la décision doit être prise en 2005 - «Heavenly Veg» - qu'on pourrait traduire par «Légumes paradisiaques» - de la firme Florette, filiale du groupe coopératif Agrial, a déjà conquis la Grande-Bretagne. «Ce sont des légumes préparés frais, sans conservateur, pour une cuisson, en 5 à 7 minutes dans de l'eau bouillante, directement dans l'emballage en carton recyclable», détaille Syvlain Finel, directeur développement et marketing de Florette. «Les légumes, avec la valeur santé accrochée au système de cuisson à la vapeur, sont actuellement un marché très porteur en Grande-Bretagne. Les modes anglo-saxonnes, mêmes si certaines sont encore confidentielles, s'imposent souvent quelques années après en Europe oocidentale», souligne-t-il. Les efforts des firmes agroalimentaires françaises commencent ainsi à porter leurs fruits même si beaucoup de spécialistes considèrent que ceux-ci sont encore insuffisants.Ainsi entre 1980 et 2001 les ventes de produits dits «allégés» ont progressé de 8% par an contre 3% pour les aliments courants alors que dans le même temps les ventes de beurre et d'huile chutaient de 25%, selon des chiffres du ministère de l'Agriculture.

Les emballages restent difficiles à ouvrir

L'alimentation des astronautes qui effectueront des missions de très longue durée a commencé d’intéresser les industriels et certains ont investi dans des techniques nutritionnelles nouvelles.En revanche, rien de bien nouveau en ce qui concerne les emballages « senior friendly « . Les emballages restent en règle générale, difficiles à ouvrir, peu ou pas du tout adaptés aux personnes âgées ou handicapées. Même ceux qui se targuent d’être équipés d’une « ouverture facile «, c'est même parfois pire. Il serait temps que les fabricants trouvent de réelles solutions. En effet, certains produits risquent tout simplement de disparaître des listes de courses des seniors si certains emballages ne sont pas repensés, ré-étudiés. A ce sujet, il serait bon de prendre exemple sur les japonais, qui possèdent quelques longueurs d'avance dans ce domaine. Encore une fois, il ne s’agit pas de concevoir des ouvertures ou des packaging spécifiquement adaptés aux seniors ou aux personnes handicapées, mais des produits « designés pour tous « : enfants, adultes, personnes âgées, personnes handicapées, sans distinction.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -