Agevillage

Pénurie d'infirmières

L'AP-HP lance une opération de recrutement


Partager :

L'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a lancé mercredi 3 novembre une vaste campagne intitulée «Infirmière Capitale» destinée à recruter 1.200 personnes auprès d'infirmiers formés en province ou venant de pays européens francophones.

«Aujourd'hui, nous avons environ 1.200 emplois infirmiers vacants sur un effectif total de 20.000. Avec la campagne que nous lançons pour recruter 1200 infirmiers diplômés, nous souhaitons notamment viser les jeunes étudiants qui sortent des écoles en région en leur offrant des conditions attractives pour exercer en Ile-de-France», a déclaré la directrice de l'AP-HP, Rose-Marie Van Lerberghe.Avec le slogan «votre vocation est vitale. Rendez-là capitale», l'opération, lancée dans le cadre du Salon infirmier qui s'ouvre mercredi à Paris, sera menée jusqu'en mai 2005 et concernera aussi les «infirmiers spécialisés résidant en région ou dans certains pays européens francophones» . Il s'agit pour l'institution (39 établissements, majoritairement à Paris et région parisienne) de remédier au «déficit d'attractivité de la région» en proposant un «dispositif d'accueil destiné à faciliter l'installation de ces jeunes professionnels».L'AP-HP, avec 19 instituts de formations en soins infirmiers, ne conserve en effet que «45% des étudiants qui sortent de ses écoles». Le dispositif consiste principalement en aides à l'installation: des chambres ou studettes sont proposées pour 150 EUR par mois, le temps que l'infirmier ou infirmière se trouve un logement (2 ans maximum). En outre la prime d'installation (2.100 euros), acquise de manière automatique dans la fonction publique, lui sera versée au bout de deux mois et non un an comme habituellement.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -