Agevillage

Graves déficit de soins dentaires chez les assurés seniors du grand Ouest

Enquête de la MSA


Partager :

La Mutualité sociale agricole (MSA) a publiélundi 22 novembre une enquête épidémiologique dans le Grand Ouest, montrant un "déficit de suivi bucco-dentaire" chez 80% de ses assurés agricoles seniors.Selon l'analyse des besoins en soins : Un sujet sur quatre a des besoins urgents.La MSA a mené cette enquête épidémiologique auprès de 1.225 assurés agricoles, âgés de 65 à 85 ans, résidant à domicile, dans le grand Ouest (un quartde la population agricole française) entre 2002 et 2003.L'enquête révèle que "Les personnes ont conscience, pour 80% d'entreelles, de leurs besoins en soins, mais deux tiers n'envisagent pas de les réaliser. Il s'agit le plus souvent d'un renoncement progressif à prendre soins de sa santé ou d'un problèmefinancier"."Les résultats montrent que pour l'ensemble des personnes examinées :
  • 35% présentent des besoins de soins conservateurs,
  • 72,6% en soins de parodontologie,
  • 18% en soins chirurgicaux,
  • 90% en soins prothétiques"
  • La MSA pousuit en indiquant que fort de ces résultats, elle est "en mesure de proposer des actions concrètes pour sensibiliser ses assurés sociaux à un meilleur suivi dentaire :
  • dispositif incitatif,
  • information sur les tarifs de prise en charge,
  • informations auprès des professionnels de santé"
  • Les associations régionales de MSA du Grand Ouest ont ainsi dès 2003, initié des démarches en direction des assurés seniors, des assurés nouveaux retraités et des assurés diabétiques pour les inciter à réaliser des bilans bucco-dentaires et parodontaux complets auprès du chirurgien dentiste.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -