Agevillage

Comité national de vigilance contre la maltraitance

"Les actes de maltraitance envers les personnes âgées ne sont pas admissibles"


Partager :

Le 14 décembre, réunis par Catherine Vautrin, Secrétaire d'Etat aux personnes âgées, les participants au comité national de vigilance contre la maltraitance ont fait le bilan de leur démarche expérimentale opérée en régions au cours de l'année 2004 et organisé le programme de travail pour 2005.La maltraitance est une réalité, hommage à Hubert Falco : Le comité de vilgilance a été installé le 19 novembre 2002, par le précédent Ministre aux personnes âgées, "Tout comme lui, j’attache une grande importance à ce Comité et à votre action" a signifié Catherine Vautrin aux membres présents et qui représentaient : la FHF, le CNRPA, ALMA France, l’UNIOPSS, la FNACCPA, la Conférence Nationale des Directeurs d’EHPAD, l’hôpital gériatrique de Lille, la Fédération nationale des associations d’aides soignantes, la fondation Méderic Alzheimer, la DDASS des bouches du Rhône, l’ADEPHA, l’UNASSAD, le Centre interministériel de renseignements administratifs de Rennes, la Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins, la Direction générale de la santé et de la Direction générale de l’action sociale."La maltraitance des personnes âgées concerne environ 5 % des plus de 65 ans et 15 % des plus de 75 ans" a rappelé la secrétaire d'Etat, soulignant toutefois qu'on ne dispose pas pour cette population d'enquête nationale, comme c'est le cas pour ce qui concerne la violence faite au femmes.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -