Agevillage

Alzheimer et recherche

La protéine tau serait un bon marqueur de la maladie


Partager :

Depuis une dizaine d'années, la société américaine Applied NeuroSolutions et l'Albert Einstein College of Medicine (New York) travaillent sur un procédé expérimental de détection d'un marqueur biologique de la maladie d'Alzheimer. Le marqueur utilisé est la protéine dite "tau" anormalement phosphorylée, associée à certaines lésions caractéristiques dans le cerveau des malaldes atteintsd'Alzheimer. Le test d'Applied NeuroSolutions mesure dans le liquide céphalo-rachidien (LCR), le niveau de protéine tau phosphorylée sur l'acide aminé thréonine en position 231. Selon les experts de la société, ce biomarqueur se serait révélé pertinent dans près de 85% des essais réalisés sur plusieurs centaines d'échantillons de LCR de personnes saines ou atteintes.La société américaine Applied NeuroSolutions vient de conclure un accord non exclusif avec BioMérieux en France pour les droits de développement pour le marché mondial de la version commerciale de son test biologique de diagnostic de la maladie d'Alzheimer. neurodégénérative. L'arrangement conclu qui représente plus de 5 millions de dollars en droits confie à BioMérieux la responsabilitéfinancière de l'obtention des autorisations de développement puis de commercialisation du test. Si tout se passe bien, ce dernier pourrait faire son entrée sur le marché américain en 2006.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -