Agevillage

Québec - épidémie

La grippe frappe les centres d'hébergement pour personnes âgées


Partager :

La grippe est si violente au Canada que dans certaines maisons de retraite des étages entiers ont du être placés en quarantaine

La grippe fait des siennes dans les centres d'hébergement pour personnes âgées du Québec au Canada. Dans plusieurs établissements de la région, des étages complets ont dû être mis en quarantaine pour éviter que le virus ne se propage.Dans la région de Québec, 18 établissements de soins de longue durée ont constaté une éclosion du virus de l'influenza. Dans la région de Chaudière-Appalaches, depuis la mi-décembre, 11 établissements ont dû mettre en application diverses mesures pour contrer la propagation du virus.La résidence Marc-André-Jacques d'East Broughton, a, de plus, répertorié trois décès qui seraient attribuables à cette épidémie d'influenza.La responsable des communications des centres de santé et services sociaux de Québec-Sud, Gemma Pelletier, explique que les établissements ont été invités à prendre plusieurs mesures préventives :« À partir du moment où la grippe est diagnostiquée chez un certain nombre de patients, à ce moment-là, il y a une médication qui est donnée à l'ensemble des résidents pour prévenir la propagation. Ensuite, le port de jaquette, de masques, le fait qu'il y ait moins de visiteurs, donc, il y a un ensemble de mesures qui sont développées. »

Efficacité du vaccin

Selon Geneviève Tremblay de la Direction de la santé publique de Québec, les personnes qui ont été vaccinées cette année contre la grippe, avec la souche A Fujian, sont vraisemblablement protégées puisque c'est cette souche qui circule actuellement dans la région, comme dans le reste du Canada.L'efficacité du vaccin est quand même limitée. Le vaccin est efficace à 70 % chez les personnes âgées. Chez les personnes les plus vulnérables, ce vaccin est plus efficace pour prévenir les complications. Il prévient les infections dans 40 % des cas, les hospitalisations dans 60 % des cas et les décès dans 80 % des cas.Les personnes qui voudraient visiter des pensionnaires dans l'un ou l'autre des CHSLD de la région sont invitées à téléphoner avant de s'y rendre pour s'assurer que les visites sont permises. Plusieurs établissements parlent de lever les mesures restrictives d'ici samedi.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -