Agevillage

Gastro-entérite

550 000 personnes atteintes en 3 semaines d’épidémie


Partager :

source : réseau SentinellesL'épidémie de gastro-entérite progresse à grande vitesse sur l'ensemble du territoire. Plus de 550 000 personnes ont déjà consulté leur médecin à la suite de diarrhées et de vomissements.L'Institut national de veille sanitaire tire la sonnette d'alarme et indique que le seuil épidémique a été dépassé avec une incidence hebdomadaire de la diarrhée aiguë de 402 cas pour 100 000 habitants (le seuil épidémique est fixé à 274 cas pour 100 000 habitants). Le nombre de cas a presque doublé entre la semaine de Noël et celle du Nouvel An.Les chiffres comparés à ceux de l'année dernière à la même époque laisse supposer une forte épidémie. Peut-être l'une des quatre plus importantes depuis les quinze dernières années. La France avait atteint un record en janvier 1992 avec2,5 millions de personnes concernées.Les gastro-entérites hivernales sont surtout d’origine virale. Elles se manifestent - après une période d’incubation variant selon l’agent infectieux de 24 à72 heures - par de la diarrhée qui peut s’accompagner de nausées, de vomissements, de douleurs abdominales et parfois de fièvre. Les vomissements et les douleurs abdominales peuvent être les seuls symptômes. La durée de la maladie est généralement brève, de l’ordre de quelques jours. La principale complication est la déshydratation aiguë qui survient le plus souvent aux âges extrêmes de la vie : enfants de moins de 5 ans, et personnes âgées de plus de 75 ans.Se laver régulièrement les mains !La transmission inter humaine est le mode principal de transmission des gastro-entérites. De nombreuses épidémies par transmission de personne à personne ontété rapportées dans des hôpitaux, des services de long séjour et des maisons de retraite, et également en centres de séjour de vacances comme des hôtels et des croisières.A noter que pour l'instant, le nombre de cas de grippe reste très isolée.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -