Agevillage

Lundi de Pentecôte

L'attribution des crédits de la journée de solidarité ira bien aux personnes âgées selon Catherine Vautrin


Partager :

La secrétaire d'Etat aux personnes âgées, Catherine Vautrin, a apporté un démenti dimanche 6 février aux affirmationsdu Journal du Dimanche sur l'attribution des crédits issus de la journée de solidarité.« Tous les revenus apportés par la journée de solidarité iront bien pour lapolitique en faveur des personnes âgées et handicapées et ne serviront en aucun cas à réduire le déficit public » a assuré Catherine Vautrin dans un communiqué.Cette mise au point apporte un nouveau démenti, après celui de Jean-François Coppé, porte-parole du gouvernement, aux affirmations du Journal du Dimanche selon lesquelles une partie des deux milliards récoltés lors de la journée de solidarité serait utilisée pour réduire le déficit public en 2005 et 2006.La journée de solidarité (qui devrait être le lundi de Pentecôte pour la plupart des salariés) devrait rapporter dès 2005, 2 milliards d'euros dont 1,2 milliard en faveur des personnes âgées et 800 millions en faveur des personnes handicapées, des recettes qui « seront intégralement gérées par la Caisse nationale de solidarité autonomie (CNSA),» a précisé la ministre, qui insiste sur le fait que « la CNSA est l'assurance que toutes les recettes iront bien en faveur des personnes âgées et handicapées et en aucun cas pour financer d'autres mesures ».Et d'ajouter, «si l'intégralité des recettes n'est effectivement pas dépensée dès cette année, elle sera reportée et donc utilisée pour financer les dépenses grandissantes d'ores et déjà prévues dans les trois années qui viennent ».Le président de l'Adehpa (association de directeurs de maisons de retraite), Pascal Champvert, estime que seule une petite partie des crédits perçus lors de la journée de solidarité ira aux personnes âgées en 2005, et envisage d'organiser "une journée de protestation" le lundi de Pentecôte, a-t-il indiqué dimanche à l'AFP. Pascal Champvert argumente : « Il suffit de regarderce qui est prévu dans le budget de la Sécurité sociale pour 2005 et l'on constate que l'augmentation de ce budget pour les personnes âgées est supérieur d'à peine 100 millions d'euros pour les personnesâgées par rapport aux années précédentes ».Selon le secrétariat d'Etat aux personnes âgées, pour 2005, 815 millions d'euros sont déjà préaffectés : 400 millions pour le financement de l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie), 365 millions pour la médicalisation des établissements accueillant des personnes âgées et les soins à domicile, et 50 millions pour la rénovation et la mise aux normes d'établissements.Catherine Vautrin : « tient donc à souligner que les Français, en travaillant dès cette année une journée de plus, participeront bien au financement des mesures prises par le gouvernement en faveur des personnes âgées et handicapées. »



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -