Agevillage

La France des proximités

Déficits de services dans trois domaines


Partager :

Philippe Douste-Blazy, ministre de la santé, de la famille et des solidarités, a présenté son plan pour une France des proximités, avec Catherine Vautrin, secrétaire d'Etat aux personnes âgées, Marie-Anne Montchamp secrétaire d'Etat aux personnes handicapéeset en présence de Jean-Louis Borloo, ministre de la cohésion sociale.Philippe Douste-Blazy annonce un plan qui vient redonner une dynamique aux plans de cohésion sociale, chèque universel, lois et Plan Vieillissement et Solidarité... afin de "construire une société plus solidaire".Trois axes sont privilégiés

Axe 1 : égal accès au soin sur tout le territoire

En 10 ans la démographie médicale a changé. Philippe Douste-Blazy constate que les médecins généralistes s'installent là où les hôpitaux de proximité permettent un relais efficace.Au-delà de l'augmentation du numérus clausus, philippe Douste Blazy lance un contrat national d'objectifs et de moyens pour les hôpitaux locaux de 90 millions d'euros sur 3 nas.247 créations de postes sont annoncées ainsi que 1 350 lits de médecine.

Axe 2 : développer les modes de garde pour les enfants

Un enfant sur 2 de moins de trois ans ne trouve pas de mode de garde.L'ambition est de créer 200 000 places en 3 ans en concertation avec les différents acteurs.Ainsi une consultation des maires de communes de plus de 20 000 habitants est-elle lancée.Philippe Douste-Blazy souhaite ouvrir le secteur à l'initiative privée qui pourra être subventionnée si les crèches, haltes garderie privées répondent aux normes de qualité du public.L'idée est d'associer les entreprises, les comités d'entreprises.Des crèches "zéro trajet" sont aussi envisagées avec la SNCF, la RATP.Le ministre veut aussi revoir les dispositifs d'accès aux services de garde pour les mères au chômage que l'on aide pas retrouver aujourd'hui.

Axe 3 : développement des services aux personnes âgées

A partir des résultats du sondage "Les français et le grand âge", Philippe Douste-Blazy a rapelé les dispositif du Plan Vieillesse et solidarités :- prévention de la dépendance à domicile avec la création de 17 000 places de SSIAD- création de solution de répit avec 13 000 nouvelles places d'accueil de jour, temporaires- transformation des lits de court séjour (Médecine-Chirugie Obstétrique) en lit de soin de suite et surtout en EHPAD- Professionnaliser le secteur : Campagne des Métiers du grand âgePhilippe Douste-Blazy a laissé à Catherine Vautrin le soin de détailler ses nouvelles approches.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -