Agevillage

La FNACPPA propose un Fond de Modernisation de l'Hébergement

Créations, extensions, retructurations d'EHPAD


Partager :

Didier Sapy est le directeur de la FNACPPA, Fédération Nationale Accueil et Confort Pour PersonnesAgées. Catherine Vautrin, secrétaire d'Etat aux personnes âgées l'a reçu le 9 mars.Didier Sapy estime le besoin à 100 000 nouvelles places d'ici 2010, quand le Plan Vieillissement et Solidarité financera 10 000 places. Il attend le résultatde l'étude demandée au Commissariat au Plan.En revanche, pour la FNACPPA, l’utilisation sans discernement du plafond deDOMINIC + 35 % est en train de supprimer toute la dimension qualité des conventions tripartites.La FNACPPA soutient fortement l'évolution qualitative des prestations. Didier Sapy espère qu'un jour "les résidents et leur famille ne choisiront pas un établissment parce qu'il a une place libre mais à cause de la qualité de ses services".La FNACPPA s'est ainsi associée au SYNERPA (Syndicat des résidences privées commerciales) pour étblir un Référentiel de certification encadré par Qualicert.Les moyens financiers pour accompagner ces évolutions quantitatives et qualitatives font aujourd'hui défaut, selon Didier Sappy.Tous les financeurs sont au taquet, précise-t-il.
  • 60 % du coût mensuel est solvabilisé par les résidents et leur famille. Quelle structure hôtelière pourrait se targuer des services rendus par lesEHPAD pour 46 € HT/jour soit 1385 €/mois ?Or avec des retraite moyenne de 1 100 €, les résidents ne peuvent aller plus loin
  • 30% des budgets sont solvabilisé par l'Assurance Maladie, par le contribuable. Son déficit, nous assure-t-on, ne peut continuer à se creuser.
  • 10% revient aux Conseils Généraux avec le tarif dépendance et l'APA, soit aux impôts locaux... qui ne peuvent augmenter exagérément non plus...
  • Devant Catherine Vautrin, la FNACPPA a renouvellé sa demande de création, dansle cadre de la CNSA, d’un Fonds de Modernisation de l’Hébergement, comme ceux qui existent dans les secteurs de la santé et de l’aide à domicile.Ce Fonds de Modernisation pourrait être abondé par divers financements existants (Cf. les propositions du rapport Grunspan : 1% logement...).Ce "Fond de Modernisation de l'Hébergement" financerait les besoins les plus urgents dans les établissements : travaux de restructuration, formation et qualification des personnels et mise en œuvre de la démarche qualité.La FNACPPA est née en 1991. Elle regroupe 300 adhérents : établissements et services aux personnes âgées, de statut associatif.Les structures adhèrent à sa charte éthique, aux outils qualité. La FNACPPA édite des flash info réguliers vers ses adhérents, elle analyse les textes, réalise de la prospective et mutualise les expériences.Les adhérents attendent une collaboration nationale étroite entre les différentes instances, fédérations, syndicats...Pour adhérer à la FNACPPA : 290 €/an/struture + 1€ par lit ou place et 0 € pour les services à domicile.Contact : Didier Sapy, directeur FNACPPA, 06 85 07 30 88



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -