Agevillage

Réforme de la sécurité sociale

La Fnath (accidentés de la vie) exige l'exonération du forfait d'un euro


Partager :

La Fnath (accidentés de la vie) a réclamé mercredi 9 mars une exonération du prélèvement d'un euro pour les actes liés à un accident du travail ou à une maladie professionnelle, à l'instar de celle accordée pour les dépistages du sein et du cancer colo-rectal.

Le ministère de la Santé a annoncé mardi que les dépistages du cancer du sein et du cancer colo-rectal demeureraient gratuits dans le cadre des campagnes nationales de dépistage, exonérés par conséquent du prélèvement d'un euro sur les actes médicaux introduits le 1er janvier par la réforme de l'assurance maladie.Dans un communiqué, la Fnath qui regroupe des accidentés du travail, des malades, des invalides et des handicapés, "interpelle le gouvernement" pour obtenir le même traitement pour les actes liés à un accident du travail ou à une maladie professionnelle.Les personnes victimes d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle doivent bénéficier de la même exonération car elles sont "déjà pénalisées par le caractère forfaitaire de la réparation qui leur est servie", a expliqué l'association.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -