Agevillage

Retraite complémentaire des salariés

Syndicats et patronat en désaccord sur la revalorisation


Partager :

Le conflit entre les syndicats et le patronat sur la revalorisation du point de retraitepersiste

Syndicat et patronat n'ont pas trouvé d'accord mardi 8 mars sur la revalorisation du point de retraite complémentaire versée par l'Arrco (salariés du privé), qui doit prendre effet à partir du 1er avril, a-t-on appris auprès de la vice-présidence de l'Arrco.«Nous n'avons pas trouvé de valeur de point aujourd'hui, puisqu'il y a eu un blocage entre le patronat, qui voulait s'arrêter à une hausse de 1,8% et les organisations syndicales dans leur ensemble, qui ne voulaient partir qu'avec 2% » de revalorisation, a expliqué le secrétariat du vice-président de l'Arrco, Bernard Devy (Arrco). «Pour les organisations de salariés, il était difficile d'accepter, d'autant plus qu'il y a un appel à manifester le 10« pour le pouvoir d'achat, a-t-on fait valoir de même source.Depuis l'accord du 13 novembre 2003, les retraites complémentaires sont indexées sur l'évolution des prix et non plus des salaires.Le Medef veut fixer la revalorisation du point sur la prévision d'inflation pour 2005. Mais les syndicats réclament un rattrapage de 0,2 point correspondant à l'écart observé en 2004 entre la prévision d'inflation et l'inflation constatée.Le conseil d'administration de l'Arrco se réunira en séance extraordinaire le 17 mars pour tenter de trouver un accord, car passé le 23 mars, les institutions des régimes complémentaires ne pourraient plus mettre en place la revalorisation du point pour la date du 1er avril.Le conseil d'administration de l'Agirc (retraite complémentaire des cadres du privé) doit se réunir sur le même sujet le 10 mars. A l'occasion du conseil d'administration de l'Arrco, entre 200 et 300 retraités de la CGT ont manifesté mardi à Paris aux abords du siège du Medef pour réclamer une revalorisation générale des retraites.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -