Agevillage

Education pour la santé

Un nouveau mode de consultation médecins généralistes - pharmaciens - personnes âgées


Partager :

L'Inpes et l'Assurance Maladie ont lancé cinq actions pilotes d'éducation pour la santé auprès de personnes âgées, de femmes enceintes et d'adolescents.La démarche de l'éducation pour la santé se différencie de l'information ou duconseil pour obtenir la contribution de la personne elle-même au maintien ou àl'amélioration de sa qualité de vie.Cette expérience a permis d'avoir "une approche par population" et non par pathologie, de mettre à disposition des professionnels des supports pour leur activités éducatives, et de développer le rôle en éducation pour la santé des médecins généralistes et des pharmaciens en favorisant les échanges entre-eux.61 médecins généralistes et pharmaciens ont participé au projet expérimenté sur trois ans.Le groupe des personnes âgées était de 38, de 72 ans d'âge moyen, avec un ratio de quatre femmes pour six hommes.Initialement, le projet prévoyait pour les personnes âgées une aide à l'autonomie. Il s'est révélé plus favorable au changement de comportement : essentiellement la pratique d'une activité physique et une alimentation équilibrée.Les personnes âgées semblent souvent "rétives au changement de leur mode de consultation" et s'habituent mal à une modification de posture du professionnel allant d'une relation directive vers une guidance. Pourtant à la fin de l'expérimentation, les personnes disent avoir apprécié la qualité de l'écoute, la disponibilité de leur médecin ou pharmacien et la possibilité de s'exprimer.Les personnes âgées ont évoqué spontanémenet une "amélioration de la santé".Dossier complet de l'INPES en version pdf.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -