Agevillage

Petites unités de vie et SSIAD : mariage de raison

Services physiquement associés


Partager :

La journée de mobilisation nationale des petites unités de vie, le 16 mars 2005, a permis à cinq expériences de présenter leur travail de dentelle que leurs équipes réalisent auprès de chaque résident, en fonction de chaque historique et de chaque réseau environnant.

Une MARPA gérée par l'ADMR

La MARPA de Villard de Lans dans le Vercors (38) héberge dans ses locaux le service d'aide à domicile et le siège du SSIADEt c'est tout naturellement que que l'ADMR a pris la gestion de ces deux entités.Après de petits séjours temporaires, les personnes choisissent de venir s'installer définitivement.Le GMP atteint 455.La directrice Mme Pennec apprécie le travail en réseau avec plusieurs intervenants.Le personnel SSIAD de l'ADMR 38, du SAD et de la MARPA se réunissent une fois par semestre pour échanger sur le séventuelles difficultées, mais aussi les projets.Mais le SSIAD déplore de gros problèmes financiers dûs au tarif journalier de 26 € assez éloigné du tarif national de 34,13 €.L'avenir du partenariat historique avec la MARPA dépendra de l'attribution de place satisfaisante.

La MARPA (Maison d'accueil rurale pour personnes âgées) de Vanault les Dames (51) se considère définitivement comme non médicalisée.La maîtresse de maison assure une coordination des réseaux : les familles, les services d'aide à domicile, les libéraux, les SSIAD(Services de soins infirmiers à domicile), services de soins palliatifs...Les résident apprécient la sécurité de la MARPA, la présence de ses acteurs professionnels.Mais le suivi de certains soins très lourds peut rendre certains choix difficiles.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -