Agevillage

Force ouvrière se mobilise

Pour une prise en charge digne : au delà des affets d'annonce


Partager :

Le Comité National de la Fédération des Personnels des Services Publics et de SantéForce ouvrière, réuni du 22 au 25 Mars 2005 a pris acte du plan « La France des proximités » comportant notamment le volet Services aux Personnes Agées, affichant la volonté du Gouvernement de consolider et de professionnaliser les personnels, en particulier les aides-soignants.Dans un communiqué de presse daté du 25 mars, l’organisation syndicale « sefélicite de voir l’augmentation de l’offre de formation et de la création de postes inscrits dans des axes stratégiques et affirme qu’elle « sera vigilante pour que cela ne reste pas un effet d’annonce, mais se traduise concrètement par des recrutements de personnels qualifiés en nombre suffisant.DOtation MINImale de Convergence (DOMINIC) de plus 110 % - Prenant actede la position de la Fédération Hospitalière de France (FHF) de réclamer un taux d’encadrement supérieur par lit - FO estime urgent de mettre en œuvre cette première étape avant d’arriver à des ratios personnels/résidents conformes aux besoins de prise en charge.Le Comité National, précise le communiqué, demande à ses structures d’engager des démarches à tous les niveaux (établissement, collectivité locale, conseil général, DDASS, ARH, caisses de sécurité sociale) pour revendiquer l’augmentation des ratios sur ces bases ainsi que l’attribution de moyens budgétaires supérieurs à ceux prévus par les dernières instructions ministérielles »Développement des services à la personne âgée - Le communiqué indique que « le Plan devra avoir pour effet que l’aide à la prise en charge à domicile se fasse par du personnel qualifié. »« Evaluation des besoins en établissement » - Le Comité National se félicite de la mission confiée au Commissariat Général au Plan mais « déplore le retard considérable dans les opérations de rénovation et de construction concernant le secteur public en raison de l’absence des financements.L’organisation, par ailleurs, « s’inquiète des conséquences que pourrait constituerla mise en place des groupements de coopération médico-sociaux. »Campagne sur les métiers du grand âge » - Lancée par le Secrétariat d’Etat, cette opération a pour but d’attirer les jeunes ; pour Force ouvrière, elle « doit s’accompagner d’une reconnaissance de cet exercice professionnel. »Lutte contre la maltraitance institutionnelle – La campagne de sensibilisation envisagée le Ministère de la Santé, »doit surtout s’accompagner du recrutement de personnels qualifiés en nombre suffisant pour accomplir tous lesgestes professionnels nécessaires à une prise en charge digne de ce nom, des personnes âgées.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -