Agevillage

Pentecôte non fériée

Jean-Pierre Raffarin maintient le dispositif d’une journée de solidarité


Partager :

Le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a indiqué mercredi 30 mars à Lyon que le gouvernement maintiendrait «le dispositif de la journée nationalede solidarité pour le lundi de Pentecôte».

A l’occasion d’une visite du salon international Handicap et Autonomie, à Lyon, Jean-Pierre Raffarin, premier ministre, a déclaré sa ferme volonté de maintenir «le dispositif de la journée nationale de solidarité pour le lundi de Pentecôte». Le premier ministre a fait cette déclaration après une visite de plus d'une heure d’un salon où lui ont été présentées les dernières innovations techniques en matière de handicap et les activités d'associations sportives destinées aux sourds, non voyants et autres handicapés.M. Raffarin a précisé aux journalistes qu'«un certain nombre d'entreprises et d'administrations (avaient) payé leur cotisation». Les deux milliards d'euros, qui seront mobilisés cette année grâce à la journée nationale de solidarité, sont déjà prévus pour venir en aide aux personnes handicapées d'une part, aux personnes dépendantes et aux personnes âgées d'autre part«, a-t-il rappelé.Le Premier ministre a expliqué avoir «mis en place un comité d'évaluation pour qu'après cette année, à la fin du printemps, on puisse évaluer la situation». «C'est un engagement de soi même pour les autres», en donnant «un peu de notre travail pour les autres, un peu de soi», a-t-il plaidé. «Nous voyons bien que la population vieillit, qu'il y aura de plus en plus de personnes dépendantes, il faut trouver les moyens de financer des places, il faut faire des efforts, par tous, pour tous», a-t-il ajouté.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -