Agevillage

Lancement de la charte «un toit, deux générations»

L'Unef s’inquiète d’une chute de la construction des résidences universitaires


Partager :

Le syndicalisme étudiant s'inquiète d'une opération qui aurait pour but de réduire les programmes de construction de résidences étudiantes

L'Unef s'est déclarée mardi 29 décembre très réservée devant la charte «un toit, deux générations», présentée par la Secrétaire d'Etat aux personnes âgées, Catherine Vautrin, qui permet de faciliter l'hébergement gratuit d'étudiants chez des seniors à Paris.Le syndicat étudiant s'est essentiellement élevé, dans un communiqué, contre des propos de Mme Vautrin selon lesquels cela pourrait représenter «une alternative à la construction de résidences universitaires». «Si cette politique est une alternative à la construction massive de logements étudiants, c'est scandaleux tant le nombre de logements étudiants est insuffisant», a affirmé l'Unef. «Ce dispositif ne saurait constituer le coeur de la politique du gouvernement. La construction et la rénovation de logements, l'augmentation des aides doivent être la priorité», a-t-elle ajouté.«Les étudiants ne se contenteront pas, après le tour de passe-passe des ordinateurs portables à un euro par jour, en réalité plus chers que les prix du marché, d'un nouveau tour de magie, gratuit encore une fois, du gouvernement», a conclu l'Unef.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -