Agevillage

Journée européennes de l'animation : donner du sens à l'action avec Animagine


Partager :

"Animation, communication, et créativité des personnes âgées souffrant de troubles cognitifs", tel était le thème des 1ères Journées Européennesde l’animation auprès des publics âgés qui ont été organisées les 22 et 23mars derniers à Marseille par Animagine, en partenariat avec la Fondation Médéric Alzheimer et l’appui de l’Institut de Formation M&R.Elles ont réunies plus de 300 professionnels venus de toute la France.Des intervenants français et européens de haut niveau qui accompagnent tous des personnes âgées, ont participés à ces journées. La teneur de leurs interventions a été très bien accueillie dans la mesure où elles traitaient avant tout du sens que doivent revêtir nos actions, du sens de l’accompagnement, de l’animation que nous avons à mettre en place, à vivre avec les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs. Communications verbales et non verbales, expressions artistiques et corporelles, toutes peuvent aider la personne âgée à être, à continuer à être malgré les pathologies.«Jugée à l’aune de ses déficits, souvent trop vite cataloguée déficiente, elle est dans le meilleur des cas infantilisée, c’est-à-dire privée de son histoire, de son expérience, de tout ce qui a fait le long parcours de son existence». (C.Roos)« La parole du sujet atteint de troubles cognitifs a un sens et il s’agit de le trouver et de le restaurer dans son identité ».Yves Clercq a résumé cet impératif en disant que «la personne démente a besoind’un regard qu’elle ne peut plus porter sur elle-même ». Il dit aussi que « l’animation doit être un espace de reconnaissance ».Les actes de ces journées seront disponibles chez Animagine dans le courant del’été.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -