Agevillage

La SNCF trouve une solution pentecote inattendue

La journée de travail sera rallongée d’une minute et cinquante deux secondes


Partager :

La direction de la SNCF a décidé jeudi 21 avril que le lundi de Pentecôte serait férié mais que la journée de travail rallongerait d’une minute et52 secondes

Face à la menace de grève, Louis Gallois, président de la SNCF a finalement tranché : le lundi de Pentecôte sera férié mais la journée de travail rallongera d’une minute et 52 secondes. «Je n'ai reçu aucun coup de fil de Matignon et je me suis simplement conformé aux directives gouvernementales qui étaient d'assurer le service normal aux usagers le lundi 16 mai» a déclaré M. Gallois.«Il n'y a eu aucune pression d'aucune sorte dans ce domaine. C'est une affaire de négociations internes à l'entreprise, j'en ai évidemment parlé à Gilles de Robien, le ministre des Transports, mais je n'ai reçu aucune pression» a-t-il ajouté.Jeudi, la SNCF a annoncé à ses salariés que le lundi de Pentecôte serait finalement férié, contrairement à ce qu'elle avait décidé en février, en contrepartie d'une augmentation d'une minute et 52 secondes de la durée journalière de service des cheminots . Selon M. Gallois, cette modalité d'application ne vide pas de sa substance le principe de la journée de solidarité, «parce que nos journées de travail sont fixées de manière extrêmement précise à la minute près» la moyenne étant «7 heures et 13 minutes»Cette solution, «qui pour l'entreprise est financièrement totalement la même» présente «l'avantage d'éviter un débat et un conflit le 16 mai, jour de très gros trafic et où les Français attendent que le train roule» a-t-il estimé.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -