Agevillage

Plan Vieillesse et solidarité

Respectez vos engagements SVP


Partager :

Les présidents de l’ADEHPA-ISERE* etd’Alertes, dans un communiqué du 22 avril rappellent leur soutien au Conseil économique et social concernant le « dispositif permettant d’offrir à chacun, quel que soit son âge et son environnement de vie, une compensation adaptée à sesbesoins. Ces propositions s’inscrivent dans le cadre de la Sécurité Sociale etde la solidarité nationale. Elles incluent la reconnaissance d’un nouveau risque social prenant en charge une nouvelle prestation de compensation des incapacités."Les deux associations demandent au gouvernement, à propos du lundi de Pentecôte :
  • qu’il respecte ses engagements et affecte immédiatement la totalité des 2,1 milliards d’euros en un supplément de dépenses, au développement de l’action en faveur des personnes âgées et handicapées selon ce qui était prévu à l’origine;
  • d’avoir une véritable politique de financement à long terme de la gérontologie.
  • En 2005, précise le communiqué, les 2,1 milliards d’euros récoltés par la suppression d’un jour férié devraient être affectés à la Caisse nationale de solidarité autonomie (CNSA), et répartis en : 800 millions pour les personnes handicapées, 400 millions pour le financement de l’APA (allocation personnalisée autonomie), 800 millions pour l’aide aux personnes âgées dépendantes.Selon ces associations, en réalité, seulement 365 millions d’euros vont être dépensés, le reste étant mis de côté, hormis 50 millions pour la rénovation des maisons de retraite.On est décidément bien loin des engagements pris en 2003, et d’une réponse auxbesoins réels des personnes âgées et handicapées regrettent les deux présidents.*Association des directeurs d’établissements d’hébergement pour personnes âgées



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -