Agevillage

Lundi de Pentecôte


Partager :

La Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) avait déposé le 27 avril une requête devant le Conseil d'Etat pour obtenir le sursis à exécution de la suppression du jour férié du lundi de Pentecôte, dont elle conteste la légalité, l'assimilant à un "travail forcé" et lui reprochant de ne concerner que les salariés.Comme le tribunal adminsitratif avant lui, le Conseil d'Etat a rejeté mardi3 mai la requête de la CFTC. Statuant en référé, le juge Christian Vigouroux a estimé la que la mesure gouvernementale ne portait "pas une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté du salarié de ne pas être astreint à accomplir un travail forcé".Dès l'annonce de ce jugement, Jacques Voisin, Président de la CFTC a déclaré :"Nous venons de décider de déposer une requête sur le fond". Cela ouvre donc la voie à une instruction du Conseil d'Etat de plusieurs mois devant déboucher sur un jugement - sur le fond - du dossier.Parallèlement, la CFTC veut saisir la Cour européenne des droit de l'Homme.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -