Agevillage

Etude de l'OCDE : allonger la durée de vie au travail pour réduire les déficits


Partager :

Chaque année de travail d'un salarié après 65 ans réduit le coût des retraites de plus de 3% pour les budgets publics dans les pays riches, selon un rapport de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) paru lundi 2 mai.«Sur la base du taux de mortalité moyen pour la zone de l'OCDE et d'un âge à la retraite de 65 ans pour les hommes comme pour les femmes, on constate que chaque année supplémentaire d'activité après 65 ans sans recevoir de pension réduit le coût des pensions de plus de 3% pour les budgets publics» résume l'OCDE dans un communiqué publié lundi 2 mai.L'OCDE note aussi que «l'allongement de l'espérance de vie alourdit le coût des pensions, ce qui amène de nombreux gouvernements à relever l'âge légal de la retraite, voire, dans certains cas, à supprimer purement et simplement toute notion d'âge fixe de départ à la retraite».L'OCDE fonde son étude sur une espérance de vie moyenne en 2040 «de 83,1 ans pour les hommes et 83,6 ans pour les femmes» «pour les personnes âgéesde 65 ans».Les retraites devraient coûter plus cher à des pays comme l'Islande, leJapon, la Norvège, la Suède et la Suisse, où l'espérance de vie est la plus longue, qu'à la Hongrie, le Mexique, la Pologne, la Slovaquie ou la Turquie, où elle est inférieure à la moyenne, rappelle l'OCDE.Le montant brut des retraites («taux brut de remplacement assuré parune pensions » dans les 30 pays membres de l'OCDE «représente en moyenne 57% des revenus d'activité avant la retraite» «pour les personnes ayant accompli une carrière complète à un niveau de gain moyen» Ce chiffre varie d'un pays à l'autre, de 102% au Luxembourg, où «la pension est supérieureau revenu d'activité avant la retraite» à 30,6% en Irlande. En Autriche, Espagne, Hongrie, Italie et Turquie, le «taux brut de remplacement»du salaire par la pension «excède 75%».«Les Etats-Unis, le Mexique, la Nouvelle-Zélande et le Royaume Uni figurent parmi les pays où la pension est la moins généreuse»avec un taux deremplacement de l'ordre de 36% à 38,6%.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -