Agevillage

Pentecôte et mobilisation du secteur gérontologique

Pour une «véritable politique publique» en faveur des personnes âgées


Partager :

Un jour férié ouvré fournit des ressources nouvelles insuffisantes par rapport aux besoins, affirment une fois de plus les acteurs du secteur gérontologique sur le terrain

Responsables de maisons de retraite, syndicats et retraités, estimant que la journée de solidarité sera «insuffisante» , ont publié vendredi 13 mai, 9 propositions destinées à «mettre en place une véritable politique publique pour la bien-traitance de nos aînés». «Nous faisons le constat que deux ans après la canicule, les dynamiques engagées sont notoirement insuffisantes», a déclaré lors d'un point presse commun Pascal Champvert, président de l'association des directeurs d'établissements d'hébergement pour personnes âgées (Adehpa). «Comme l'a dit Philippe Douste-Blazy (ministre de la santé, ndlr), cette journée de solidarité ne suffira pas à répondre aux besoins des personnes âgées fragilisées», a-t-il ajouté.L'Adehpa, le comité national des retraités et personnes âgées (CNRPA), la fédération nationale des associations de personnes âgées en établissement et de leurs familles (FNAPAEF) et les représentants santé de la CGT, CFDT, FO et CFTC proposent en particulier la tenue d'une grande «conférence nationale sur l'aide aux personnes fragilisées», pour «établir un diagnostic partagé et définir les financements nécessaires».Ils demandent également la «création de 40.000 places en établissement d'ici à 2007 et 100.000 en 5 ans au lieu des 15.000 du plan vieillissement et solidarité» qui instaure la journée de solidarité. Il faut aussi «doubler le nombre de places de services à domicile», estiment ces organisations.Autres propositions : «instaurer des ratios nationaux minima (dans l'encadrement en) personnels en établissement et à domicile» , «renforcer la formation et la promotion professionnelle dans les établissements pour personnes âgées», ou «promouvoir un changement de regard» sur les aînés.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -